Conclusion

La clef du problème est dans la suppression du besoin de compensation. C’est un travail à accomplir. Il consiste à se libérer de la stratégie défensive de l‘organisme. Il s’agit de remplacer le volume des kilos par la
détermination à se sortir de la difficulté. C’est abandonner la carapace de graisse qui a joué le rôle de la place forte, dans laquelle on se réfugie en tant de guerre pour résister à l’ennemi. C’est donc adopter un
nouveau regard sur la vie.

Sortir de la place forte, c’est accepter sa nouvelle situation. Se dire qu’elle a aussi des aspects positifs, les découvrir et les valoriser. En toute chose, on peut découvrir un aspect négatif et un aspect positif. Il ne sert
à rien de s’opposer à la réalité. Un fait nouveau qui survient possède son existence propre qu’il soit agréable ou désagréable. Le nier ne sert à rien, tout simplement parce qu’il existe. Il ne s’agit pas d’accepter
au sens passif du terme, mais de faire avec, c’est à dire agir, réagir en prenant en compte cette réalité. Sommes toutes, il s’agit de se repositionner et non de lutter contre.

Vos kilos sont une défense. Alors vous pouvez changer de stratégie, vous ouvrir à la vie et laisser fondre vos kilos.

 

 

Emilie

Published byEmilie

Praticienne en Soins Alternatifs de Santé et de Bien-Être, Spécialisée dans l'Amincissement et le Remodelage de la Silhouette.

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.