Les conséquences du confinement

Les demandes des clients que je vois en kinésiologie sont , dans cette période particulière , colorées par les conséquences du confinement .
Il est donc important de connaître les conséquences néfastes du confinement pour mieux y faire face , et anticiper les solutions possibles que nous pouvons apporter en Kinésiologie.

La liste qui suit n’est pas exhaustive, mais permet déjà de cerner plusieurs problématiques et donc plusieurs axes de corrections possibles :

On observe souvent une perte d’espoir parfois, un état de désespérance lié surtout à l’impossibilité de se projeter positivement dans le futur et à la perte des repères habituels. Les personnes ressentent souvent de la tristesse, du pessimisme et présentent un état dépressif larvé jusqu’à la vraie dépression avec tendance suicidaire.
Chez certains les signes d’un burn-out sont souvent présents avec perte de sens.

Le confinement étant propice au retour sur soi, certains font parfois un bilan de vie négatif. Beaucoup de personnes ressentent de l’anxiété , de l’angoisse et souffrent d’insomnie, à l’extrême on peut observer des états de panique.

Certaines présentent une phobie du virus , de la maladie la phobie d’un lieu particulièrement fréquenté ou à risque , une phobie de la foule, de contaminer quelqu’un , un être cher….et depuis peu la phobie
de la vaccination .

Sans se rendre compte beaucoup de personnes vivent un deuil dysfonctionnel , deuil d’un projet hautement valorisé, deuil lié à la perte d’emploi, , deuil lié à la perte de revenus, deuil lié à la perte d’un
certain statut social, deuil lié à la perte d’un proche mort de la covid etc….

Certaines personnes compensent dans l’ addiction : Alcoolisme , toxicomanie…

Certaines personnes ont des crises de boulimie ce qui conduit à l’auto intoxication, au blocage émonctoriel et la prise de poids .
Le manque d’activité physique et sportive conduit un mal-être physique , psychologique avec un moral en berne .

Les personnes les plus fragiles vivent souvent un sentiment d’isolement et de désocialisation.

la promiscuité forcée , l’irritabilité, la frustration, la colère et l’exarcerbation des problèmes conduit à des conflits dans le couple et parfois à des violences conjugales.

l’acidose tissulaire induite par le port du masque produit des douleurs de type inflammatoire notamment des tendinites , des périarthrite scapulo-humérale ( douleur d’épaule) Une fragilisation à d’autres types d’infections.
La souillure des masques peut provoquer de nombreuses infections dermatologiques

Le confinement est responsable chez les enfants de décrochage scolaire, avec exacerbation des disparités sociales .Certains développent de nombreuses peurs, angoisses, phobies et la culpabilité de devenir soi-même un tueur par transmission du virus aux anciens …..

Quentin Monnin

Published byQuentin Monnin

Kinésiologue spécialisé en Adaptogénèse

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.