Pose ton sac, Isaac !

J’ai appris beaucoup de choses sur le Chemin de Compostelle en 2013. J’avais fait le choix de partir seul, de porter mon sac jusqu’au bout,  de dormir dans les dortoirs communs des « albergues » et de manger comme tous les pèlerins.  J’étais parti seul mais j’ai marché en compagnie des personnes de différentes nationalités.  Avec ces compagnons de route occasionnels, la question « brise-glace » était toujours la même : d’où viens-tu ?  Cette simple question contenait en fait plusieurs tiroirs et pouvait signifier à la fois de quelle étape viens-tu, de quel pays, de quelle ville etc… Personnellement j’avais régulièrement droit à la sempiternelle  rengaine : et c’est quoi ton pays d’origine ? Bref, passons. Ce n’est pas le propos de cet article. Le fait de vivre certaines expériences physiquement permet de les transposer plus facilement dans la vie de tous les jours.

La suite, sur mon blog…

 

Eugène

Publié parEugène

Coach de vie formé à la Programmation Neuro-Linguistique, à l'hypnose et à d'autres techniques pour vous accompagner vers la réalisation de votre objectif et vous conduire vers le mieux-être.

Aucun commentaire

Publier un commentaire