Autohypnose: gestion du stress, 11 et 12 novembre 2022

Le stress chronique est un véritable poison !

Les ateliers de l’Espace du bien-être se poursuivent avec cette fois-ci la gestion du stress. La détente musculaire et la respiration profonde qui caractérisent l’état d’autohypnose ont un effet bénéfique sur l’état de stress. En pratiquant l’autohypnose, vous vous donnez le moyen de réduire le niveau de votre stress chaque fois que vous en ressentirez le besoin. Dans les ateliers que j’anime, j’apprends aux participants à pratiquer l’autohypnose pour être en mesure de gérer leur stress ou pour tout autre objectif qu’ils veulent atteindre.

Comme tout le monde n’est pas disponible au même moment, les ateliers d’autohypnose sur la gestion du stress auront lieu le vendredi 11 novembre de 19h à 21h et le samedi 12 novembre de 10h à 12h. Pour s’inscrire: message à info@moncoacheugene.fr ou sms au 07 89 84 21 12

Les inscriptions sont ouvertes.

A bientôt !

Pour lire mon article sur le stress, cliquez ici.

Atelier EFT: samedi 29 octobre de 10h à 12h

 Cet atelier vous offre l'occasion  de disposer d'un outil qui vous aidera à gérer le mal-être que peut générer une émotion non "libérée".
Tapotements sur le point “karaté”

L’EFT est une sorte d’acupuncture sans aiguilles. Elle agit au niveau physique, émotionnel et mental. Comment ? Nous le verrons pendant l’atelier. Cette méthode de libération émotionnelle se base sur la médecine traditionnelle chinoise et ses méridiens. Elle permet de faire à nouveau circuler notre énergie vitale pour nous “libérer” des émotions qui nous empêchent d’avancer. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises émotions. En revanche, certaines émotions nous bloquent et nous font tourner en rond en nous renvoyant à des évènements douloureux d’un passé proche ou lointain.

Cet atelier aura lieu le samedi 29 octobre de 10h à 12h à l’Espace du Bien-Etre, situé au 2 rue du Général Castelnau à Thionville. La participation est de 20 € payable par le moyen de votre choix le jour de l’atelier. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en m’envoyant un SMS au 07 89 84 21 12 ou un mail à info@moncoacheugene.fr ou encore en me laissant un message ici.

Vous pouvez aussi me laisser un message sur mon site: en cliquant ici.

A bientôt !

EFT: une méthode facile à apprendre !

L’EFT (Emotional Freedom Technique) est une pratique psycho-énergétique qui permet de libérer l’énergie bloquée dans le corps en utilisant les méridiens énergétiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Elle s’appuie sur l’acupuncture sans toutefois utiliser les aiguilles.

  • Elle est bénéfique pour se libérer des émotions négatives comme la peur, l’anxiété, la culpabilité, la honte, une phobie, l’angoisse scolaire, etc…
  • Elle permet de retrouver la confiance en soi pour s’exprimer en public, préparer un examen ou un entretien d’embauche ou tout simplement pour retrouver de l’entrain dans la vie de tous les jours.

Elle s’apprend facilement et son côté ludique plaît beaucoup aux enfants.

Je vous propose un atelier EFT aux dates suivantes:

  • Vendredi 23/09/2022 de 19h à 21h
  • Mercredi 05/10/2022 de 19h à 21h
  • Samedi 29/10/2022 de 10h à 12h
  • Vendredi 18/11/2022 de 19h à 21h
  • Samedi 19/11/2022 de 10h à 12h
  • Samedi 03/12/2022 de 10h à 12h

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant à la date qui vous convient.

Inscription et information: 07 89 84 21 12 ; info@moncoacheugene.fr ou encore un message ici.

Woman doing EFT on the side of eye point.

Réguler ses émotions avec l’EFT

En 2020 j’ai dû refuser du monde pour les ateliers sur l’EFT que j’avais organisé. J’en ai donc planifié d’autres mais malheureusement, la crise sanitaire est passée par là et j’ai dû purement et simplement annuler les ateliers d’EFT que j’avais programmés. L’EFT (Emotional Freedom Techniques) est un outil très efficace qui découle de la médecine traditionnelle chinoise. C’est un outil très accessible et facile à utiliser pour réguler les émotions désagréables et les souvenirs douloureux. A la fin de cet atelier, les participants seront capables de pratiquer l’EFT de façon basique. Comme tout le monde n’a pas les mêmes disponibilités, pour permettre à un maximum de personnes de participer, je vous propose plusieurs dates.

Dates de l’atelier: Vendredi 13 mai de 19h à 21h ou Samedi 14 mai de 9h30 à 11h30 ou Vendredi 20 mai de 19h à 21h ou Samedi 21 mai de 9h30 à 11h30

Renseignements et inscription: Message ici ou mail à info@moncoacheugene.fr ou sms au 0789842112 Mentionnez votre nom-prénom, votre numéro de téléphone et la date que vous avez choisie.

Participation: 20€ à régler le jour de l’atelier.

Lieu: Espace du Bien-Etre, 2 rue Général de Castelnau, 57100 Thionville

Les inscriptions sont ouvertes. Attention: le nombre de places est limité !

Bientôt les examens

Oui vous avez étudié, travaillé sans relâche toutes l’année et …peut être…même depuis plusieurs années ou bien, vous vous êtes formé à un nouveau métier …et …le jour J approche, c’est l’heure de vérité … le jour de l’examen…oups…le stress monte, la confiance n’est pas au rendez-vous, et l’angoisse surgit sans prévenir, vous ne vous sentez pas à l’aise dans cette salle d’examen, ou encore vous perdez vos moyens quand vous devez parler en public.

Cela peu générer en vous, du doute, de l’interrogation !!!  

Si tel est votre cas, l’hypnose peut vous aider à passer ce cap.

 En effet, votre praticien dispose des outils nécessaires pour vous accompagner, dans le respect, avec bienveillance, et sans jugement afin de vous fournir les clefs, que vous êtes libre de prendre …ou pas., dont vous avez besoin pour vous sentir le mieux possible durant cette épreuve.

Alors soyez tranquille…apaisez-vous…

Votre praticien mettra tout en œuvre pour que vous atteignez votre objectif.

Gilbert GILLE

Atelier Autohypnose – Le Grand Nettoyage de Printemps

Le grand Nettoyage : joindre l’utile à l’agréable

Oui vous avez bien lu ! Les ateliers de l’Espace du Bien-être reprennent. Pour cette reprise , j’ai choisi le thème du Grand Nettoyage. Cet atelier se fera en deux temps: une première partie où je vous transmettrai les bases de l’autohypnose agrémentées d’expériences qui vous feront vivre certaines notions abordées et une seconde partie qui consistera à une visualisation sous hypnose.

Le bénéfice sera donc double: détente, relaxation et nettoyage de tout ce qui vous empêche d’avancer et apprentissage des techniques qui vous permettront de pratiquer l’autohypnose chez vous sur des thèmes de votre choix. Pensez à toutes les frustrations accumulées ces derniers mois, toutes les angoisses, les colères, les sentiments d’impuissance ! Imaginez que vous pouvez vous en débarrasser par une visualisation sous transe hypnotique ! Cela peut valoir le coup d’essayer, non ? Dans tous les cas, la détente et la relaxation seront au rendez-vous !

Date: Samedi 16 avril à 10h ; Lieu: Espace du Bien-être salle Emeraude ; Participation: 20€

Inscription et/ou renseignement: info@moncoacheugene.fr ou sms à 07.89.84.21.12. Mentionnez vos nom et prénom, votre adresse mail et votre numéro de téléphone. Vous pouvez aussi me laisser un message ici ou sur FB ou encore sur mon site https//moncoacheugene.fr

Ne tardez pas ! Je ne peux recevoir que 12 personnes ! Je vous attends !

Retrouver son poids santé

C’est bien connu, l’hiver, le corps à besoin de plus de colories alors naturellement on mange plus, et plus riche… n’est-ce pas !!! peut-être même trop (raclette, choucroute, potée lorraine hummm), qui plus est avec le confinement, les restrictions, bonjour les apéro…enfin bref, le corps a pris cher…

Alors à l’approche de l’été, nous pensons tous au soleil, chaleur, plage ect oui toutes et tous et iel aussi …oui oui …même toi, qui lit cet article !!! et que voulons-nous : s’alléger, alors on fait plus attention à son alimentation, on fait un peu plus de sport, on mange-moi de chocolat…heuuu faut pas exagérer non plus !!! enfin on met le paquet pour gagner en minceur et c’est super…

Par contre ce n’est pas toujours facile de s’y tenir, il faut garder entre autre une bonne motivation et c’est là où l’hypnose thérapeutique peut vous aider.

Le poids du corps dépend de :

  • La quantité des aliments, la qualité des aliments, la manière de manger, la manière de digérer etc.…
  • Il dépend de nos habitudes alimentaires, cependant il ne faudrait pas négliger les éléments mentaux, émotionnels ou physiques tel que : la dépendance, le stress, les relations aux autres, l’estime de soi, les valeurs, les croyances etc.…

L’hypnose donc peut vous aider à passer au-delà des blocages éventuels permettant de favoriser l’accès à des comportements positifs au quotidien et vous aider à retrouver un rapport sain avec votre alimentation, à rester motiver et à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

Votre praticien sera heureux de vous accompagner avec bienveillance et sans jugement et vous aider à trouver les clefs pour atteindre votre objectif 

Bonne futur vacances à vous

Gilbert GILLE

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un état naturel que nous expérimentons tous régulièrement, sans même nous en rendre compte, grâce à ce que l’on appelle des processus hypnotiques. Ce sont des moments où vous subissez un état modifié de conscience, c’est-à-dire que votre corps est présent physiquement, mais que votre esprit est un peu ailleurs, comme si vous viviez un rêve éveillé.

Par exemple : lorsque vous êtes bien installé dans votre fauteuil, (on est bien mieux lorsque l’on est bien installé. N’est-ce pas…) plonger dans la lecture d’un livre, dans la description des paysages, ou l’intrigue de ce livre …Vous êtes bien là physiquement et pourtant votre esprit peu se mettre à voyager, vous amener ailleurs …dans ce livre …vous procurer des sentiments de… bien être… de calme…de liberté que sais-je encore …vous le savez …certainement…Vous êtes à ce moment-là en état modifié de conscience. Nous vivons tous ce genre de moment naturel. Et dans cet état, vous continuez à entendre les bruits environnent,

Vous pouvez bouger, parler etc… et vous gardez votre libre arbitre…vous ne normez pas.

En séance

 L’hypnothérapeute va vous amener, à l’aide de suggestions, dans cet état modifié de conscience et vous accompagnez, dans la bienveillance et sans jugement afin de vous permettre de faire émerger les ressources qui sont en vous et qui peuvent vous aider à atteindre votre objectif. Ces ressources sont comme des clefs que vous pouvez choisir de prendre, ou pas…et d’utiliser comme bon vous semble pour vous mener sur le chemin que vous vous êtes tracé …vers votre objectif.

Indication et bienfaits

Les champs d’application de l’hypnose thérapeutique sont très vastes et souvent surprenants 

L’hypnose à des effets à trois niveaux

  • Au niveau physique : sur les manifestations psychosomatiques, la gestion de la douleur, les troubles dermatologiques, la préparation à l’accouchement etc …
  • Au niveau du comportement : Addictions (tabac, alcool…), gestion de l’excès et perte de poids, préparation et amélioration du sommeil, récupération physique pour les sportifs, timidité, phobies ect…
  •  Au niveau du développement personnel et émotionnel : gestion du stress et des émotions, préparation aux concours, examens, entretien d’embauche, accompagnement lors d’un changement de carrière, confiance en soi, estime de soi, développement de soi ect…

L’hypnose est une merveilleuse façon, agréable et rapide de transformer ce dont on ne veut plus et d’enfin changer.  

Pour plus d’infos : https://gilbertgille.wixsite.com/hypnotherapeute

https://www.espacedubienetre.fr/membre/gilbert/

GILLE Gilbert

Fatigué ?

Fatigue générale, maux de tête, troubles du sommeil, idées noires, déprime, problèmes digestifs,cernes marquées, irritabilité… Ce sont les effets d’une fatigue des surrénales.

Les surrénales sont deux glandes de petit volume jouant un rôle essentiel dans le contrôle de la tension artérielle et dans la synthèse d’une hormone vitale : le cortisol.

Souvent surnommé l’hormone de stress, le cortisol aide l’organisme à faire face au stress à long terme,  (peur, colère, angoisse,…) en mobilisant l’énergie nécessaire pour nourrir l’organisme.

Quand les surrénales se retrouvent épuisées par la production continuelle de cortisol, le corps n’arrive plus à faire face, et on a alors l’impression d’être “complètement à plat”, « au bout du rouleau ».

☆ Pour éviter le “burnout” des surrénales, voici quelques recommandations :

• gérer le taux de sucre

• gérer le stress en utilisant la relaxation, des thérapies

• savoir respirer : inspirer et expirer lentement plusieurs fois par jour

• Partager les tâches ménagères avec votre famille.

• Diminuer les émotions négatives (colère, médisance,…)

• Prendre du temps pour se divertir

• Manger plus sainement et éviter les excitants (caféine,…)

• Faire de l’exercice

• Des séances de Kinésiologie peuvent également aider à “rebooster” l’organisme et à travailler sur l’origine du stress (confiance en soi, apprendre à dire « non », deuil,…).

*Attention il existe une maladie qui nécessite un suivi médical : l’insuffisance surrénale, ou maladie d’Addison. Elle se caractérise par l’arrêt ou la diminution de sécrétion des hormones produites par les glandes surrénales, en particulier le cortisol. La Kinésiologie ne permet en aucun cas de poser des diagnostics et ne dispense pas de consulter votre médecin.

Quentin Monnin - Kinésiologue 
www.monnin-kinesiologie.com 

SITE TEMPORAIRE

incendie DataCenter OVH de Strasbourg 10/03/21

Suite à l’incendie du Datacenter OVH de Strasbourg du 10 mars 2021, notre site a subi une destruction totale étant hébergé dans la salle la plus impactée par le feu.

Nous ne pouvons encore pas disposer des sauvegardes ultimes réalisées quelques secondes avant le départ de feu, OVH n’étant pas encore en mesure de nous les procurer.

C’est donc une version ancienne que nous vous proposons. Aussi ne nous en veuillez pas si certains de nos articles ne sont pas en ligne.
Ceux-ci le seront dès que possible.

Merci pour la rapidité et la disponibilité de notre webmaster :
https://www.ateliercad.fr/

à très bientôt sur notre nouveau site.

Belle année 2021

On a beau dire, l’année 2020 n’avait pas que du mauvais. Elle nous a montré que nous sommes capables de nous adapter, de surmonter nos difficultés pour continuer notre chemin ! Il est évident que les gestes barrières n’ont pas facilité la convivialité, bien au contraire ! Nous avons dû faire preuve d’imagination pour conserver un minimum de liens avec nos proches. Comme beaucoup de mammifères, nous sommes des êtres de relations. Et nous n’avons pas dit notre dernier mot à ce satané virus qui semble continuer encore à nous enquiquiner en ces débuts de l’année 2021.

Je vous souhaite à vous tous qui me lisez en ce moment, à vous qui avez assisté à mes ateliers et autres rencontres, à vous qui m’avez fait confiance pour vous accompagner vers votre objectif et à vous qui n’osez pas encore faire appel à un coach de vie ou un accompagnant qui vous aiderait à avancer, je vous souhaite à vous tous une très belle année 2021, une année pleine de joie véritable, de joie profonde, celle qui va au-delà des petits plaisirs quotidiens… A bientôt !

L’hypnose peut nous aider à nous transformer

Et le cocon devient papillon… Photo de Suzanne D. Williams sur Unsplash

L’hypnose est une technique naturelle que nous utilisons très souvent de façon inconsciente. En effet, quand nous sommes “ailleurs” au point de ne plus entendre ce qui se dit autour de nous, quand nous relisons dix fois la même page d’un livre, quand nous versons des larmes devant une scène tragique au théâtre ou au cinéma alors que nous savons que c’est de la fiction, nous sommes en état d’hypnose. Cet état également nommé transe hypnotique nous permet de nous connecter à nos ressources internes.

Ce sont ces mêmes ressources qui ont fait qu’enfant nous avons appris à marcher et plus tard à lire et écrire. Ces ressources sont toujours là. Nous devons simplement apprendre à les mobiliser. Les messages contraignants que nous avons entendu durant notre éducation et ceux que nous nous sommes inculqués suite à des expériences de vie malheureuses, ces messages nous “bloquent” et nous empêchent souvent de mettre en place les changements dont nous avons besoin pour nous épanouir.

La bonne nouvelle c’est qu’avec l’hypnose nous pouvons contourner les messages contraignants et le dictat de la “raison” pour nous adresser directement à notre inconscient. Cela nécessite un apprentissage pour pouvoir le faire tout seul. Le plus simple reste encore de faire appel à un praticien en hypnose pour nous aider à libérer notre potentiel de changement.

Dans ma pratique, j’utilise l’hypnose au même titre que les autres techniques auxquelles j’ai été formées: la PNL (programmation neuro-linguistique), l’EFT (technique de libération des émotions), la pleine conscience et bien entendu le coaching “classique”. Je reviendrai sur chacune de ces techniques dans des prochains articles.

La fin de l’année est souvent l’occasion de prendre des bonnes résolutions pour l’année suivante. Généralement, ces résolutions ne fondent comme neige au soleil de janvier. Sachez que vous pouvez réaliser vos résolutions pour 2021 grâce à l’hypnose ou à un accompagnement en coaching de vie.

Je vous souhaite des bons préparatifs de fête de fin d’année.

Eugène, votre Coach de Vie.

Eugène vous reçoit de nouveau en cabinet !

Mes séances en cabinet reprennent à partir de lundi 7 décembre2020. La préfecture de Moselle m’avait autorisé à le faire (sous certaines conditions) depuis quelque temps mais j’ai préféré attendre que les indicateurs  sur la circulation de ce satané virus s’améliorent.
Toutes les précautions sont prises à l’Espace du Bien-Etre pour vous accueillir en toute sécurité. Je continue par ailleurs à assurer les consultations à distance par visioconférence.
Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous pour une séance en cliquant ici ou en me contactant au 07 89 84 21 12 ou par mail à info@moncoacheugene.fr . 
Je profite de cette annonce pour vous offrir une ressource très utile pour prendre soin de vous, un audio d’autohypnose pour guérir votre enfant intérieur à télécharger en cliquant ici

Si vous avez des questions qui vous turlupinent, sentez-vous libre de me contacter par le moyen de votre choix. Nous vivons une période très anxiogène. Si vous vous renfermez sur vous-même, vous ne ferez que vous enfoncer davantage. Se Confier à une personne qui vous écoutera sans jugement peut contribuer à votre bien-être. C’est pour cela que je réponds toujours aux appels qui me sont adressés et le cas échéant je rappelle mes correspondants.

Prenez soin de vous !

Votre coach, Eugène

Programme Transformation: Technique de Soin suite

FDRT (Free & Deep Release Tecnique)

Comment fonctionne la technique ?

On ne le sait pas ou peu, mais l’être humain à la capacité de “se connecter” à la problématique de n’importe quelle personne. En fait, on peut se connecter à n’importe quelle information.
A partir de là, le praticien est guidé, il ressent / voit exactement ce qu’il y a à travailler et à libérer.
Le chemin à suivre pour libérer le problème lui est montré pas à pas. 

Un problème est constitué d’un ensemble de : 
– tensions / contractions physiques
– émotions 
– réactions
– blocages
– croyances limitantes en tout genre

Entremêlés dans un ordre bien spécifique propre à chacun et à chaque expérience de vie (deux personnes avec le même problème n’auront pas la même résolution). 

A quoi sert une séance ?

Une séance avec la technique FDRT a de très nombreuses utilités : 

  • libérer toutes les couches d’un problème physique, psychologique, émotionnel, relationnel jusqu’à son origine.
  • atteindre plus facilement un objectif, un but précis, en libérant ce qui vous en empêche
  • libérer des traumatismes (deuils, abus …)
  • apaiser des relations et des situations conflictuelles ou déplaisantes
  • découvrir le calme mental, tout en étant totalement présent et conscient
  • modifier la réalité spontanément, de l’intérieur

Pour quelles problématiques?

La méthode FDRT fonctionne aussi bien sur des questions :

  • Physiques,
  • Psychologiques,
  • Emotionnelles,
  • Relationnels,
  • Ancestrales,
  • Karmiques

Le corps, l’âme et l’esprit étant intimement liés, il arrive fréquemment qu’en travaillant des questions émotionnelles cela résolve des problèmes physiques et inversement. 
Les problèmes physiques sont généralement plus long à libérer, car il y a plus de composantes.On dit que les troubles se manifestent “en dernier lieu” dans le corps, quand on n’a pas écouté les autres signaux.

Prêt à postuler pour le Programme Transformation, c’est par ici: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeWuj5ZZYo_PY6ljktSZfqR2w7_58Y0LuZ51xxCfMVu4lPFrg/viewform?fbclid=IwAR2fCIwOgchxTVamnnMuPXEjCA9040vp1jZw4gHE9YhOsqMoWNel74O7aro

George GOODHEART (1918 – 2008)


«  La kinésiologie appliquée est fondée sur le fait que le langage du corps ne ment jamais
. » G. Goodheart

Les premières découvertes de George Goodheart constituent le socle commun à tous les différents courants connus en kinésiologie, les prémisses sur lesquelles tout le reste a été bâti.

Chiropracteur de formation, George Goodheart obtient son diplôme au National College of Chiropractic à Chicago, Illinois, en  1939.

Mais c’est sa patientèle qui fera évoluer sa pratique et l’amènera à mettre au point les premiers outils de la Kinésiologie Appliquée, qu’il enseignera ensuite dans le monde entier. Le Collège International de Kinésiologie Appliquée (ICAK) sera fondé en 1975 pour diffuser ses enseignements aux professionnels de santé. Il en sera le directeur de recherche pendant 32 ans. Un de ses élèves, le Dr John Thie, participera à la vulgarisation des principes de base de la Kinésiologie Appliquée sous le nom de Touch For Health.

Voici l’histoire de quelques-unes des découvertes de George Goodheart, qui jalonnent et balisent la naissance et le développement de ce vaste courant connu sous le nom de  kinésiologie.

Origine/insertion

Les visites répétées d’un des jeunes patients de George Goodheart pour soulager une omoplate saillante fut le départ d’une interrogation fructueuse, à l’origine de la mise au point de la méthode Origine-Insertion. Aucune anomalie à la radio ne pouvait expliquer cette résistance au traitement. Il chercha donc une autre façon de procéder, et trouva dans le livre  »Muscle Testing » de Kendall & Kendall,  la description d’une méthode pour tester le Grand Dentelé, connu pour être le muscle qui  maintient l’omoplate contre la cage thoracique.

George Goodheart testa et constata la faiblesse musculaire. A la palpation, il trouva de nombreux nodules sur les insertions, qu’il entreprit de masser.

Cette manœuvre dynamique eut pour conséquence directe de permettre à l’omoplate de reprendre sa position normale et de renforcer durablement le muscle. Intrigué, il entreprit de tester les muscles selon la méthode de  Kendall & Kendall d’une manière plus systématique chez ses patients. Beaucoup présentaient des faiblesses musculaires qui se renforçaient  positivement par pression ferme sur leurs origines/ insertions.

Points neuro-lymphatiques

L’examen clinique d’un autre patient souffrant d’une sciatique ne cédant à aucun traitement mit plus tard George Goodheart sur la voie d’un dysfonctionnement lymphatique. En explorant le système lymphatique de son patient, il le soulagea rapidement, mais sans trop comprendre le processus. En revanche, cette manipulation était venue à bout de muscles faibles. L’ostéopathe Dr Chapman avait déjà cartographié des zones lymphatiques qu’il supposait agir comme des « disjoncteurs lymphatiques ». En renouvelant l’opération auprès de sa propre secrétaire, Goodheart put vérifier qu’il avait probablement stimulé les « disjoncteurs » lymphatiques de Chapman. La cartographie de Chapman établissait déjà la relation entre ces zones réflexes et des organes et des glandes. Ce qui permit à Goodheart d’avancer encore d’un pas en établissant par exploration et observation que ces points réflexes agissaient non seulement sur l’organe associé, mais permettaient également de renforcer des muscles faibles.

Il décrivit ainsi le lien spécifique de certains muscles associés aux points de Chapman, et mit en évidence que par cette relation, les corrections musculaires avaient un effet sur les organes. 

Respiration crânienne

D’autres échecs ont été à l’origine du perfectionnement de sa méthode. Une patiente italienne avec des  maux de tête récalcitrants lui fournit cette occasion. Il mit en relation ces symptômes avec un certain déséquilibre au niveau crânien.

La formation classique de George Goodheart lui avait appris que les os du crâne ne pouvaient pas bouger. Il connaissait cependant suffisamment le travail de l’ostéopathe William Garner Sutherland, à travers ses lectures, pour remettre en cause ce postulat s’il le fallait. Ayant noté que les déséquilibres musculaires de sa patiente changeaient en fonction de sa respiration, il fit un lien avec la théorie de Sutherland selon laquelle les os du crâne bougent avec la respiration comme les branchies d’un poisson. Il chercha à suivre le rythme de sa respiration tout en restaurant le déséquilibre crânien : la technique fonctionna et la patiente fut soulagée.

Il s’agissait pour lui de la confirmation de la théorie du mouvement crânien, auquel il apporta sa contribution.

Il découvrit ainsi 14 défauts primaires, causes d’affaiblissement des muscles. Il développa l’idée que les vertèbres bougent aussi, ainsi que le sacrum et le coccyx selon les phases de la respiration. Il explora aussi la relation entre la respiration et la vitesse de circulation du liquide cérébro-spinal.

Points neuro-vasculaires

Cet ensemble de techniques était encore incomplet. Les points neuro-lymphatiques comme la stimulation des origine/insertions des muscles faibles restaient sans effet sur le traitement d’une crise d’asthme. Pour soulager son jeune patient,  il décida d’utiliser la technique de libération des sutures crâniennes du chiropracteur James Alberts. Entreprenant la manipulation, ses dix doigts de chaque côté de la ligne médiane de la tête du patient, il sentit comme une pulsation au niveau de la fontanelle postérieure. Etonnamment, plus il persistait, plus la pulsation se calmait sous ses doigts, et mieux le patient respirait. George Goodheart rattacha cette sensation tactile . aux pulsations décrites par le chiropracteur californien Térence Bennet. Ce dernier, dès les années trente, avait lui aussi cartographié des zones réflexes au niveau du crâne. L’expérimentation systématique de George Goodheart dans cette voie lui permit de constater que ces points réflexes de Bennet étaient eux aussi en relation avec des faiblesses musculaires.

Il introduit ainsi une autre façon de corriger les muscles faibles par la méthode de correction dite « des neuro-vasculaires ». La relation entre organes et muscles s’étoffait peu à peu.

Système des méridiens

Mais c’est l’introduction  de Goodheart aux concepts  de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) qui fut à l’origine de la découverte la plus fondamentale  pour notre pratique. La lecture de « Acupuncture, ancient chinese art of healing » de Felix Mann le familiarisa avec  la théorie des 5 éléments et l’utilisation de points d’acupuncture spécifiques pour la tonification ou la sédation. Goodheart trouva que ces points pouvaient aussi tonifier ou affaiblir les muscles qu’il savait déjà être en relation avec les organes. Fort de ces découvertes, George Goodheart publia en 1966 le premier livre  établissant cette relation muscle/méridien/organe, qui est devenue partie intégrante de la kinésiologie appliquée, puis du Touch for Health.

Voici ce qu’il écrit dans « You’ll Be Better, the Story of Applied Kinesiology«  :

« La capacité de comprendre…s’accroit par la capacité à utiliser les muscles comme des signaux du langage du corps. Une fois que les muscles sont testés avec la méthode décrite à l’origine par Kendall et Kendall, nous disposons d’une large panoplie de corrections pour résoudre le problème ».

Etre à l’écoute du langage du corps tout en respectant les lois de correction de la MTC constitue l’essentiel de l’héritage que nous devons à George Goodheart. Contrairement à la recherche médicale actuelle, souffrant d’une hyperspécialisation et d’une soumission à des objectifs de rentabilité les recherches de Goodheart étaient essentiellement basées sur l’observation et l’expérimentation. Ainsi, nous pouvons dire que George Goodheart a renoué avec un état de fait qui prévalait dans l’Antiquité, où le savoir était avant tout un savoir-faire.

Programme Transformation: Technique de Soin

La 1ère technique que je met en pratique dans le Programme Transformation est la libération des émotions, car notre vie est gérée avant tout par nos émotions.

Nos réactions, quelles qu’elles soient, sont conditionnées par nos mémoires émotionnelles inconscientes.

Mais qu’est ce qu’une mémoire émotionnelle inconsciente?

Il s’agit d’une empreinte qui s’est inscrite au plus profond de notre être, de nos cellules et de notre inconscient, à la suite d’un ou plusieurs événements survenus dans notre vie.

Ces empreintes ont plusieurs origines:
– Celles liées à notre séjour dans la matrice (mémoires intra-utérines)
– Celles d’ordre personnel, se situant de l’enfance à aujourd’hui (mémoires personnelles)
– Celles d’ordre familial, liées à notre lignée (mémoires familiales)
– Celles héritées de notre clan (mémoires transgénérationnelles)
– Celles d’événements traumatiques vécus dans d’autres vies (mémoires karmiques)

Selon les situations que nous vivons, ces empreintes se réactivent à différents niveau de notre être et génèrent mal-être, anxiété, incapacité à trouver l’amour, à réussir sa vie, etc.

Nous sommes alors confronté à revivre, à notre insu, des cycles répétitifs limitants.

Lorsqu’une émotion interfère dans notre présent, elle entre la plupart du temps en résonance avec une émotion inconsciente du passé qui se réveille.
Et bien que l’évènement puisse être différent, il s’agit plus de la réaction émotionnelle de survie mise en place au moment où l’on a ressenti cette émotion pour la 1ère fois.

C’est pourquoi nous ne pouvons contrôler nos réactions tant que cette mémoire reste active. Il s’agit donc de libérer la charge émotionnelle pour être à nouveau soi-même.

Mon but premier est de vous accompagner en vous allégeant au niveau physique et émotionnel de vos maux, car les conséquences de notre vécu, de nos émotions et de notre perception de la vie, ont un impact direct sur notre corps physique et notre santé.

​Regardez dans votre passé et/ou actuellement : Qu’est-ce que vous empêche d’aller plus loin ?
Quelles sont vos blessures physiques et/ou émotionnelles ?
Quels sont vos blocages ?

Peut-être est-il temps de prendre soin de vous, d’écouter votre corps et vos émotions….

Vous souhaitez participer au Programme Transformation, postulez ici: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeWuj5ZZYo_PY6ljktSZfqR2w7_58Y0LuZ51xxCfMVu4lPFrg/viewform?fbclid=IwAR2fCIwOgchxTVamnnMuPXEjCA9040vp1jZw4gHE9YhOsqMoWNel74O7aro

Retours de patients

  • By By Rougeur et grattouille !
bebe nuage cheap buy online

Une maman vient me voir avec son fils, Lenny 11 mois, qui présente un eczéma. Elle a consulté un pédiatre, mais aucune cause n’est mise en évidence.

Comme l’enfant est trop jeune, et que je ne peux pas faire des tests musculaires sur lui, Je travaille “en transfert” : c’est à dire par l’intermédiaire du corps de la maman. Je corrige un stress métabolique (grand déséquilibre avant/arrière) ainsi qu’un blocage émotionnel. A la fin de la séance, le corps “demande” un exercice à faire à la maison : stimuler le sacrum (pour relancer le liquide céphalo-rachidien), sur 1 semaine.

1 mois et demi après la séance, je recroise la maman à une conférence qui m’informe que Lenny n’a plus fait de poussée eczémateuse depuis notre séance !

Quentin Monnin – Kinesiologue

  • Une femme qui retrouve le sommeil et tombe enceinte
Épinglé sur Illustrations

Marie, directrice d’un lycée agricole, vient me voir car depuis 2 ans, elle est épuisée, fatiguée et se plaint de douleurs diffuses. Elle n’arrive plus à trouver le sommeil et quand la fatigue devient trop forte, elle a des extinctions de voix.

Elle me parle également de ses dysménorrhées.
Elle aimerait pouvoir se poser et fonder une famille, car elle a le sentiment de passer à côté de sa vie.
Cela fait 1an qu’elle essaye d’avoir un enfant, mais sans succès. Elle a consulté plusieurs gynécologues et médecins, sans succés.
Nous commençons par un travail sur la torsion de la dure mère (grand déséquilibre droite/gauche)
Puis la séance m’amène à rééquilibrer une diathèse allergique de ménétrier : manganèse cobalt oligosols :
1 prise 3x / semaine à 11h sur 2 semaines.
Nous nous revoyons 1 mois plus tard.
Elle ne se réveille plus la nuit, les douleurs ont également disparues. Les dysménorrhées sont toujours présentes.
Nous commençons la séance par une libération de stress émotionnel profonde (holoset) puis une désobstruction de l’intestin grêle et ensuite un travail sur une hypersensibilité (grand déséquilibre int/ext) : Le corps montre une Hypersensibilité à sa FSH et je lui demande de tester quelques phrases :
« Je veux être une femme /Je ne veux pas être une femme » (qui sont stressante pour le corps – inversion)
« Je veux être mère / Je ne veux pas être mère » (également stressante pour le corps – inversion)

Je termine la séance, et vérifie que les inversions sur les phrases sont bien corrigées.
2 mois après la séance, je reçois un appel de Marie, qui souhaite reprendre une séance car elle se sent ballonnée avec quelques problèmes de digestion. Elle m’annonce la bonne nouvelle, cela fait 1 mois qu’elle est enceinte et elle est persuadée que c’est grâce à notre dernière séance !

Quentin Monnin – Kinesiologue

  • Un visage rayonnant !
Petite Fille Sautant De Joie Très Excitée | Vecteur Premium

Manon, petite fille de 6 ans : la maman vient me voir pour sa fille, qui se met dans des états de stress avant d’aller à l’école, crises d’angoisses, peur de ne pas réussir, peurs multiples.

J’effectue la séance directement sur Manon qui n’a pas voulu s’allonger sur la table de kinésiologie. Elle ne voulait pas vraiment faire de séance d’ailleurs. Mais au bout de quelques minutes elle s’est prêtée au jeu et a participé.

Durant la séance, je travaille sur le thématique “devoir être parfait” : correction au temps présent + une correction 1h avant la naissance, j’apprends par la maman que l’accouchement à été très difficile et compliqué…

Puis j’effectue une correction sur un stress émotionnel profond : manque de confiance en soi / en l’autre.

12 jours après la séance je reçois un mail de la maman :
« Bonjour Quentin, je vous envoie un petit message pour vous faire mon retour sur ma petite Manon de 6 ans qui est venue vous voir le 3 Janvier 2020.
Je ne peux que vous remercier car ma petite Manon a changé… Les 2 jours qui ont suivi le rendez-vous, c’était une tornade ! Le samedi, rendez-vous coiffeur, alors que Manon est toujours timide et qu’elle n’ose pas trop se permettre des choses, elle a mit une ambiance dans le salon de coiffure je n’en revenais pas. En ce qui concerne l’école, « waouhhhh », impeccable, plus de peurs d’angoisses ou de diarrhées. J’ai demandé à la maitresse : elle participe bien et elle demande même quand elle n’arrive pas à faire quelque chose ou ne comprend pas. Quand elle sort du bus, elle a le visage rayonnant alors qu’avant elle était renfermée. Les proches qui la voient maintenant ont vu le changement radical et c’est « waouhhh » impressionnant, même son regard a changé. Elle m’a même dit qu’elle voudrait bien revenir et que cette fois peut-être qu’elle se coucherait ☺.️ Alors un grand merci du fond du cœur à vous d’avoir aidé Manon. »

Quentin Monnin – Kinesiologue

www.monnin-kinesiologie.com

Programme Transformation

Je me présente, je m’appelle Emilie, j’ai 40 ans, je me passionne pour l’énergétique, la compréhension de l’être humain et de l’univers, ainsi que le développement personnel depuis quelques années.

J’ai suivit de nombreuses formations, qui m’ont permise d’acquérir de solides connaissances dans ce domaine et de devenir praticienne en soins énergétiques quantique et thérapeute émotionnel.

Aujourd’hui, forte des mon expérience, je vous propose mon Programme Transformation, qui se compose de 5 séances réparties sur environ 2 mois.

Pourquoi un tel Programme?

Au cours de ma pratique, j’ai rencontré très peu de personnes prêtent à s’investir dans une transformation profonde.
En général, j’ai affaire à des consultants, qui :
– Ne croient pas du tout à l’énergétique, mais attendent malgré tout un miracle et s’imaginent qu’en une séance on peut régler tous les problèmes qu’ils se trimbalent depuis des décennies. La médecine n’y est pas parvenue, mais moi je dois le faire, mais c’est bien sûr!!
– Ceux qui sont soit disant super motivés et veulent venir tous les mois, parce qu’ils souffrent d’une situation, mais apparemment pas tant que ça, parce que je les revois rarement après une séance.
– Ceux qui sont dans la victimisation et ne veulent pas changer.
– Et pour finir, il y a ceux qui cherchent un sauveur, croient eux aussi à la cour des miracles, et courent de praticien en praticien à la recherche de celui qui d’un coup de baguette magique va les rendre heureux ou je ne sais quoi d’autres, sans qu’ils ai nullement besoin de s’investir dans la démarche.

Ce sont ces constats qui m’ont amené à créer ce programme, qui ne s’adresse qu’aux personnes réellement motivées, qui cherchent une vrai transformation!

Ce programme a pour objectif de vous apporter une solution concrète et durable à une problématique de vie ou une souffrance, physique ou émotionnel.

Si vous êtes cette personne motivée que je recherche, déposer votre candidature ici: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeWuj5ZZYo_PY6ljktSZfqR2w7_58Y0LuZ51xxCfMVu4lPFrg/viewform?fbclid=IwAR2fCIwOgchxTVamnnMuPXEjCA9040vp1jZw4gHE9YhOsqMoWNel74O7aro

Au plaisir de vous rencontrer,
Emilie.

Nouveauté: rencontre avec mon enfant intérieur

Je vous propose un tout nouveau thème d’atelier. Il s’agit de la rencontre avec votre enfant intérieur. Le concept de l’enfant intérieur représente la partie en nous qui contient les mémoires de nos souffrances et de ns traumatismes depuis l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte. Notre enfant intérieur est donc le reflet de ce que nous sommes, de ce qui nous a construit. Prendre soin de notre enfant intérieur équivaut à prendre soin de nous.

Au cours de cet atelier qui va se dérouler dans le respect des consignes sanitaires liés au COVID-19, les participants seront invités à rencontrer leur enfant intérieur après avoir été mis dans un état alpha (transe hypnotique). Ils pourront ainsi donner à leur enfant intérieur tout l’amour qu’il mérite et lui demander quels sont ses besoins.

Attention: je ne peux accueillir que 5 personnes. Ne tardez pas à vous inscrire. En cas de succès, j’animerai un autre atelier sur le même thème.

Date: Mercredi 14 octobre 2020 de 16h à 18h

Participation: 20€

Inscription et informations: info@moncoacheugene.fr ou 07 89 84 21 12

Événement Facebook : cliquer ici.

A bientôt.

La double peine

Photo de Sam Buriss sur Unsplash.com

« J’ai mal au genou. D’après la  radiographie, il s’agit d’une arthrose. Il semblerait que cela ne se guérit pas et risque plutôt d’aller en empirant ! Putain ! Merde ! Pourquoi maintenant ? Tous mes projets de randonnée vont tomber à l’eau ! Et parfois la douleur est si forte que je ne peux même pas descendre les escaliers de mon immeuble. Pourquoi moi ? Qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour mériter ça… ! Je suis en colère ! Et cette saloperie de crème antidouleur qui ne me fait aucun effet ! Ils nous prennent vraiment pour des cons ces laboratoires pharmaceutiques de merde ! On devrait les mettre tous en prison etc…»

Pendant que je me mets dans tous mes états, la douleur au genou est toujours là et continue à me signifier sa présence à chaque mouvement. Et je me mets de plus en plus en colère contre le monde entier ! Je m’inflige une double peine : les effets néfastes de la colère sur mon organisme viennent s’ajouter à la douleur physiologique. Et tout doucement, je commence à faire le vide autour de moi. « Ah, voilà  Tartempion qui arrive ! Il va encore nous bassiner avec sa douleur  »…

Est-il possible de faire autrement ? Oui. La première chose à faire est d’accepter, accueillir ce qui m’ arrive. Cela ne signifie pas que je me résigne. J’acte les faits. Point. J’ai cette douleur, mais je ne suis pas cette douleur.  Je respire et je ressens en moi les endroits où cette douleur se manifeste, dans quelle partie de mon corps etc…

Je parle de la douleur dans cet exemple mais cela s’applique à tout ce qui peut nous arriver. Commençons par respirer amplement, consciemment pour accueillir ce qui nous arrive. Ensuite en fermant les yeux je peux chercher dans quelle partie de mon corps se manifeste ce problème.

Une fois que j’ai accueilli ce « problème », je peux maintenant m’en occuper.  Il existe des petites techniques faciles à apprendre pour prendre soin de soi. Parmi elles, on peut citer l’EFT (Emotional Freedom Techniques), la cohérence cardiaque, l’autohypnose, la pleine conscience, la méditation…

Nous avons en nous toutes les ressources dont nous avons besoin pour résoudre nos problèmes.

Eugène Mpundu

Coach de Vie.

La lymphe

Pourquoi parler de la lymphe ?
Et bien parce qu’on en parle peu et qu’elle est vitale.

Déjà qu’est-ce que la lymphe ?
La lymphe est un liquide qui se trouve autour des vaisseaux sanguins d’où elle est sécrétée par capillarité.
C’est un peu un réseau fluvial interne.

Son utilité ?
Elle nourrit les cellules, elle les nettoie et recueille les déchets et elle lubrifie les frictions des tissus.

Pourquoi en entend-on si peu parler ?
Bonne question. Quand on s’y intéresse, c’est généralement médicalement et trop tard.

Comment on l’entretient ?
La lymphe doit circuler, elle doit excréter les déchets recueillis. Aucun organe ou muscle n’est dédié à son flux. Nous sommes obligés de bouger pour la faire circuler. Les pressions comme le fait de s’asseoir stoppe cette circulation.
Nous devons donc observer des périodes régulières et complètes de mouvements corporels afin de faire circuler les nutriments, de nettoyer les tissus et d’évacuer les déchets.

La santé est aussi dans le repos mais certaines activités douces et simples comme la marche, le tai chi, le ménage domestique sont nécessaire à l’épanouissement.
La nourriture, l’air et l’eau que nous consommons ne sont utiles qui si la lymphe peut jouer son rôle.

Il y a aussi des choses moins communes mais toutefois efficaces pour aider la lymphe : les massages, les ventouses et les incisions.

Bien à vous

Réduire le stress chronique

Il y a souvent beaucoup d’incompréhension autour du stress, surtout dans une situation.
Le plus souvent lorsque nous sommes acteur.

Lorsque nous sommes spectateurs d’un film, d’une série, qu’on nous montre tout le déroulé, le pourquoi du comment d’un situation, nous comprenons aisément les réactions d’un ou de plusieurs personnages.
Alors pourquoi nous perdons cette faculté d’analyse dans la vie ? Nous constatons tous des moments dans notre vie où nous omettons d’analyser les protagonistes d’une situation ou de supposer ce qu’ils auraient bien pu vivre.
Alors reprenons depuis le début.

Notre cerveau, fonctionnellement, est constitué
* D’une partie “reptilienne” qui gère tout ce qui est survie simple (pas d’émotion ni de réflexion, uniquement réflexes de survie comme respirer, le rythme cardiaque, manger, etc.)
* D’une partie mammifère (limbique) qui gère les émotions, les interactions sociales, l’art, etc.
* D’une partie intelligente (néocortex) qui gère tout ce qui est réflexion, compréhension, développement théorique, etc.

Nous sommes donc tous constitués d’émotions et de réflexion. Il reste toutefois compliqué d’être dans les 2 en même temps:

Plus on réfléchi, plus on se place derrière la caméra. Nous devenons très objectifs, pragmatiques. Nous projetons notre conscience vers l’extérieur.

Plus nous sommes émotionnellement touchés par un contexte, plus nous sommes happés vers l’intérieur du contexte et/ou de nous même, vers notre cœur. En dedans.

Alors si une personne vit dans un contexte où ses valeurs profondes sont blessées, bafouées, ignorées,… Cette personne sera constamment appelée vers ses émotions. Plus elle y sera, moins elle réfléchira. Ses réflexes prendrons le dessus. Des réflexes, parfois, de survie par fatigue ou par blessure.
L’égocentrisme, par exemple, peut être un des symptômes de ce fonctionnement.

L’expression de la goutte d’eau qui fait déborder le vase devient claire : si le vase n’est pas régulièrement vidé, il est probable qu’il déborde rapidement…

Les solutions ?
Nous en trouvons dans le temps. Mettre en place, investir, programmer. Prendre des décisions plus en adéquation avec nos besoins et nos valeurs. Faire régulièrement le tri dans nos émotions, dans notre vie. Surtout si le choix est difficile. Surtout si ça nous coûte. Car moins il est facile de se dépêtrer de quelque chose de négatif, plus ça touche, plus ça rempli le vase, plus c’est urgent de commencer maintenant.

Offrez vous votre liberté.

Bien à vous.

Je suis souvent rogérien, et vous ?

Si vous n’êtes pas psycho-praticien ou travers social (éducateur, assistant(e) social,…), il y a peu de chance que vous connaissiez Carl Rogers.
Sa pratique était basée sur les fondamentaux suivants :
La congruence,
L’empathie,
La non-directivité,
La positivité inconditionnelle.

Il est aussi à l’origine de l’écoute active, déjà plus connue, vous en avez déjà peut être entendu parler.

Que peut-on tirer de cette pratique ?
Certaines approches posent souvent bien des questionnements :
Qu’est ce que la congruence ? Comment guider quelqu’un sans être directif ??
Comment protéger quelqu’un si on reste inconditionnellement positif ?
L’empathie c’est bien mignon mais quelle est la bonne distance ?

Vous n’êtes pas praticien, me direz vous. Alors où est l’utilité pour vous ici ?
La réponse est simple : Vous avez une famille ? Des amis ? Des voisins ? Vous faites partie d’une société ?

La manière de COMMUNIQUER !
Votre posture, votre manière d’apporter les choses, etc.

Je ne suis pas donneur de leçon. Je n’apporte aucun mode d’emploi universel. Je ne peux que vous apporter une myriade d’outils passionnants et adaptables afin d’être compris(e) et dans la compréhension.

Commençons par nous même (charité bien ordonnée…) : la congruence.
Pour aider un échange à être constructif, nous nous devons d’adopter une posture authentique et en phase avec le contexte. Jouer un rôle nous éloignerai de nous même et fatalement à l’éloignement de l’objectif. Nous avons besoin d’être naturel pour inviter les autres à l’être à leur tour. Il y a évidemment un prix à payer : vous dévoiler ou, le cas échéant, expliquer pourquoi ne pas aller plus loin sur le sujet. Vous ne pouvez évidemment pas poser une question, si vous ne le faites pas vous même…

L’empathie. Si naturelle, si variable entre nous et dans le temps, les contextes,… Quand et comment êtes vous prêt(e) pour aller voir ce qui se passe chez l’autre ? Camper sur votre point de vue c’est inévitablement heurter l’autre. Ce qui nous emmène directement à la suite :

La non directivité c’est respecter l’état et les besoins des autres. Vouloir forcer quelqu’un à prendre une information est très violent. Aussi violent que taper un clou avec un marteau. Rien de mieux pour enfermer, infantiliser, rendre dépendant et en camisole. Objectiser quelqu’un afin de le faire rentrer dans notre paradigme est un si grand manque de respect…
Et si on faisait confiance en l’autre sur ses capacités à évoluer par lui-même ? Tout en restant présent pour sa sécurité évidemment.

La positivité inconditionnelle est un moteur, une boussole, l’ouverture des routes désirables. Définir un champ d’actions positives possibles en étant confiants sur nos capacités à y aller ensemble c’est définir un objectif, précis ou non. Il est donc indispensable de trouver du positif dans chaque chose, en étant conscient du reste, pour conserver un maximum de ressources dans nos objectifs.
Traçons notre chemin !

Vous reconnaissez vous dans certains traits ? Evidemment, c’est très vulgarisé. Nous survolons le sujet de très haut.
Je reste évidemment joignable pour en débattre et même organiser un temps de discussion/ réflexion autour d’un verre, d’une table, d’un arbre,…
Echanges garantis ! Et pourquoi pas même des jeux de rôle 😉

Bien à vous

Comment “attrape” t-on un virus?

L’actualité de ces dernières semaines montrent une fois de plus que les processus énergétiques de la maladie sont méconnus ou ignorés.
On continue en effet de croire qu’on peut “attraper” un virus ou qu’on tombe malade, mais en réalité on “attrape” rien…

Comme je l’ai mentionné dans l’article “l’homme est un phénomène énergétique”, nous sommes des êtres vibratoires et nous émettons une fréquence ou un taux de vitalité, qui détermine notre état de santé.

Plus notre vibration est élevée, meilleure est notre santé et vice versa.
Donc plus nous nous maintenons dans des vibrations élevées, plus notre système immunitaire fonctionne à son plein potentiel, et moins nous “tombons” malade.

Ainsi, nous fonctionnons comme une radio, notre corps est un émetteur récepteur, qui attire ce qui vibre à la même fréquence et repousse ce qui n’est pas compatible avec notre fréquence.
C’est simple, si vous voulez écouter Chérie FM à la radio vous réglez votre poste sur la fréquence de cette dernière et pas sur celle de Fun Radio…

Un virus est une vibration basse, pour “l’attraper” il faut donc que la vibration de l’hôte et celle du virus s’accorde. D’où l’expression, qui se ressemble s’assemble. En clair, ce n’est pas le virus qui est pathogène, mais le terrain énergétique de son hôte. Ainsi, on “attrape” pas un virus, il peut ou ne peut pas se développer en fonction de niveau énergétique de son hôte.

C’est exactement pour cette raison qu’en période d’épidémie, l’ensemble de la population ne soit pas contaminée ou qu’on parle parfois de porteur sain, car le virus ne peut être pathogène dans un organisme sain.

Et comment abaisse t-on notre vitalité?
La réponse est on ne peu plus simple, ce sont toutes les pensées (soucis), émotions (peurs, colères, etc) et sentiments (ressentiments, culpabilité,etc) négatifs (basses fréquences), ainsi que la mauvaise hygiène de vie en général, qui font baisser votre fréquence et donc votre immunité!
Et quoi de mieux que les informations, qui distillent des mauvaises nouvelles à longueur de journée et vous maintiennent ainsi dans de basses vibrations!!!

Comment se protéger efficacement?
Cultivez des pensées, des émotions et des sentiments de haute vibration, telle que l’amour, la paix et la joie, il n’y pas de meilleur vaccin!!!
Améliorez également votre hygiène de vie avec une alimentation de meilleur qualité, supprimez au maximum les substances toxiques (alcool, coca, tabac, sucre, café,etc), une activité physique suffisante et des temps de repos approprié.
Évitez les médias, et faites des activités qui vous nourrissent et vous mettent en joie…

Et si vous avez besoin d’aide pour améliorer votre état émotionnel, je vous propose différentes méthodes et soins pour vous y aider…

Au plaisir de vous rencontrer,
Emilie.

Gagner en immunité, face au virus : comment ?

L’immunité c’est la capacité qu’a notre corps de se défendre contre des agressions extérieures –virus, bactéries- pour son bon fonctionnement.

Et en ce moment, nous en avons grandement besoin …

Notre santé dépend étroitement du bon fonctionnement de notre système immunitaire. Avec l’âge ou la maladie, l’immunité s’affaiblit et l’organisme devient alors plus vulnérable aux agressions.
Mais alors ? Pourquoi des personnes apparemment en bonne santé attrapent des rhumes ou des gastroentérites alors que d’autres, pourtant plus affaiblies, vont mieux résister ?

✨L’importance du terrain✨

Comme l’a dit le Docteur Béchamp puis Pasteur : « LE MICROBE N’EST RIEN, LE TERRAIN EST TOUT ».

Autrement dit, votre alimentation, votre sommeil, votre activité physique, votre stress, votre environnement INFLUENCENT TRES LARGEMENT LA QUALITE DE VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE. Voilà ce qu’on appelle le « terrain ».

Si votre terrain est au top, votre système immunitaire n’aura aucune difficulté à combattre une infection. Si votre terrain est déséquilibré, votre système immunitaire aura bien plus de difficultés.

✨Comment renforcer votre terrain ?✨

Modifiez votre alimentation ! Il est important de consommer plein de légumes, limiter votre consommation de gluten, de produits laitiers et d’aliments riches en sucre. Ajoutez des légumineuses (lentilles, pois, haricots secs, …) et céréales semi-complètes ou complètes (petit épeautre, quinoa, …) à vos repas. Enfin, privilégiez les aliments non transformés. Et pour le reste, écoutez-votre corps, c’est encore la meilleure façon de savoir ce qui est bon ou non pour vous….

Bougez ! L’activité physique fait circuler nos liquides (sang, lymphe, liquide céphalorachidien…), permet une meilleure évacuation des déchets et une meilleure circulation des nutriments importants pour notre système immunitaire. C’est aussi un bon moyen de relâcher les tensions, détoxifier notre corps !

Détendez-vous ! Le stress affaiblit notre organisme et celui-ci doit donc consommer beaucoup plus de nutriments pour produire plus d’énergie pour gérer votre stress. 

Et enfin, dormez suffisamment pour permettre à votre corps de se nettoyer et se régénérer !

✨Compléments d’information✨

La réflexologie plantaire peut vous accompagner à : 
1️⃣ retrouver un sommeil de qualité
2️⃣ retrouver une bonne digestion
3️⃣ éliminer les toxines en stimulant vos émonctoires et en drainant votre système lymphatique 
4️⃣ et bien sûr à renforcer votre système immunitaire ! 

☀️Le tout ☀️ avec une bonne dose de détente et de relaxation ☺️.

Retrouvez un autre de mes articles, complémentaire sur le microbiote intestinal : https://www.espacedubienetre.fr/2020/04/22/reflexologie-et-microbiote-intestinal/

Bonne lecture 🙏👣

Les thérapies holistiques

En premier lieu, quelle est l’étymologie du mot “holistique” ?

Holistique, constitué du grec ancien “holos” qui signifie “entier”, qui prend en compte l’entièreté, la totalité, la globalité.
Une approche thérapeutique holistique est donc une approche qui prend en compte le corps physique, le corps énergétique et la psychologie.

Le principe de la “thérapie holistique” est utilisé depuis quelques milliers d’années.
On peut inclure dans cette approche des médecines comme l’acupuncture, la kinésiologie, la réflexologie et bien d’autres.

Ses avantages ?

Le corps est un équilibre structurel (squelette, muscles), nerveux, hormonal, biologique (alchimie digestion, assimilation, transformation,…). Cet équilibre est déjà bien complexe.
Rajoutez à ça tout l’aspect psychologique à savoir l’intention, les émotions, l’inconscient qui forment un autre équilibre. Ce dernier qui doit s’accorder avec le corps physique avec lequel il est en lien très étroit.
Il y a également le corps énergétique. Certains le comprennent comme le réseau humoral (sang, lymphe) et nerveux comme le font la médecine chinoise ou allopathique, d’autres le voient comme un corps éthérique, abstrait, immatériel.
Ces 3 aspects, déjà individuellement sensibles, sont à équilibrer entre eux sous peine de voir la santé présenter des symptômes. Et ce, de manière croissante si rien n’est fait.
La vie est déjà formidable de s’accorder malgré tout ce constant exercice de jonglage, n’est-ce pas ?

L’avantage sans concurrence des médecines holistiques vient du fait que l’on retrouve un équilibre (une harmonie comme j’aime à le dire) qui permet de retrouver une santé solide plutôt que de soigner d’un côté pour déséquilibrer de l’autre.

Un autre avantage, c’est que cette approche prend également en compte le temps. Nous vivons, nous bougeons, le déséquilibre est le seul moyen de vivre, d’évoluer, de perdurer. L’être dans sa globalité c’est aussi dans sa dynamique. Trouver un équilibre n’est utile que s’il se conserve.

Ses désavantages ?

Il y a peu d’écoles qui offrent une telle expertise. Les études sont longues et complexes (mais toutes aussi fascinantes, passionnantes, enrichissantes !). Il y a donc peu de bons praticien(ne)s.
Le tarif aussi est quelques fois supérieur à d’autres approches (la qualité a un prix me direz vous).

Et vous ? Comment prenez soin de vous ?

Je n’arrive pas à dormir !

Vous n’arrivez pas à dormir. Vous avez des pensées qui tournent en boucle dans votre tête. Vous vous posez plein de questions sur votre avenir, sur le déconfinement et cela vous empêche de dormir. Parfois vous vous rattrapez un peu dans la journée en faisant une petite sieste. Et là vous entendez une petite voix qui vous susurre « dormir au lieu de mettre à profit ce temps pour s’auto-former, s’informer, participer aux différents webinaires gratuits qui fleurissent en ce moment, ce n’est pas raisonnable » ! Et vous voilà rongé(e) par le remords… Vous étiez insomniaque avant le confinement et cela semble empirer. Au fait, connaissez-vous votre profil de dormeur. Pour le docteur Michael J. Breus (médecin à Los Angeles), il existe quatre profils de dormeur : le dauphin, le lion, l’ours et le loup.

Le dauphin c’est le perfectionniste introverti et intelligent, d’allure souvent mince. Il se réveille souvent avec l’impression de n’avoir pas assez dormi et traine une sensation de fatigue jusque tard dans la soirée. C’est un piètre dormeur qui lutte souvent contre des montées d’angoisse qui font fuir le sommeil. Il a une tendance à ruminer ses erreurs durant la nuit.

Le lion est une personne consciencieuse, stable, pratique et optimiste qui donne priorité à la santé et à l’aptitude physique. C’est un lève-tôt qui n’aime pas trop les activités en soirée. La personne de type lion est le plus productive le matin et se sent un peu fatiguée sur la fin de l’après-midi. Elle n’a souvent aucun problème pour s’endormir. Les lions ont énormément d’énergie, aiment les défis et les objectifs clairs.

L’ours représente la moitié de la population. Il est prudent, extroverti, amical et ouvert d’esprit avec une tendance à fuir les conflits. Il donne la priorité au bonheur et apprécie ses habitudes. La fatigue se fait généralement sentir vers le milieu et la fin de soirée. Son sommeil est profond, mais un peu trop court à son goût. C’est une personne d’excellente compagnie pour faire la fête.

Le loup est impulsif, pessimiste, créatif, modeste. Il aime prendre des risques, privilégie le plaisir et cherche la nouveauté. Il a du mal à se réveiller avant midi et ne se fatigue pas avant minuit ou plus tard. Le fait d’être quelque peu désynchronisé et le stress que cela engendre le rendent aussi plus sensible aux troubles de l’humeur comme la dépression et l’anxiété.

Vous connaissez maintenant votre profil de dormeur mais vous n’arrivez toujours
pas à dormir. Souffrez-vous d’une pathologie qui serait la cause de vos
insomnies ?  Si la réponse est « non » sachez que la
pratique de l’autohypnose et de la cohérence cardiaque ont prouvé leur
efficacité dans l’amélioration du sommeil.

L’observation des règles suivantes peut également apporter des très bons
résultats :

  1. Se coucher lorsque l’envie de dormir apparaît;
  2. Prendre un bain ou une douche tiède, jamais chaud(e) avant de dormir;
  3. Baisser la température de votre chambre, en gardant les pieds au chaud;
  4. Manger léger : au souper, éviter les viandes rouges, les plats épicés, l’alcool, le café et le thé. Préférer les produits laitiers si vous les tolérer et les tisanes;
  5. Ne pas rester au lit lorsqu’on est éveillé;
  6. Se lever à heure fixe;
  7. Proscrire les siestes durant la journée ;
  8. Ne pas consommer d’alcool ni de drogues avant de s’endormir. S’ils aident à s’endormir, ils diminuent en revanche la qualité du sommeil;
  9. Ne pas faire d’autres activités au lit, à part dormir ou avoir des relations sexuelles;
  10. Ne pas regarder l’heure si vous vous réveillez en pleine nuit. Si vous le faites, votre cerveau va automatiquement compter le nombre d’heures qu’il vous reste à dormir, ce qui peut générer du stress et une anxiété du temps qui passe;

Si malgré tout cela vous n’arrivez
toujours pas à mieux dormir, faites-vous accompagner par un praticien de votre
choix : coach de vie, hypno thérapeute, kinésiologue, énergéticienne, sophrologue
etc…  Le plus important c’est de choisir
comme accompagnant une personne en qui vous avez confiance.

Eugène Mpundu, Coach de Vie

Guérissez vous, guérissez vos relations

Le travail sur les relations commencent tout d’abord un travail sur soi.

La plupart de nos schémas de comportement et de croyance, de nos peurs et incertitudes découlent de nos expériences de la petite enfance, et oui encore!

Si vous voulez des relations heureuses et comblées, vous êtes encore une fois invité à regarder en arrière ce que vous avez appris globalement sur l’amour durant les premières années de votre vie. En général, ces premières expériences marquent encore aujourd’hui vos relations, même si ce n’est pas conscient.

Si par exemple, une mère a pensé ou exprimé, ne serait-ce qu’une seule fois, au moment de la conception ou de la grossesse, qu’elle ne voulait pas de l’enfant ou envisageait même d’avorter, cela suffit pour que l’enfant se sente non désiré. L’emprunte d’enfant non désiré marquera cette personne toute sa vie, et cela bien que les parents fassent de leur mieux. Inconsciemment, elle fera en sorte de confirmer ce schéma, les relations de couple ne durent pas, elle ne se sent pas aimée, même si le partenaire est idéal…

Il ne s’agit donc pas de vouloir changer les autres ou de les accuser de faire tout de travers, mais bien de comment mieux vous traiter vous-même, comment apprendre à prendre soin de vous, vous aimer et vous accepter.

Si votre partenaire appuie sur vos points sensibles, cela ne peut se produire que si son comportement rencontre chez vous une résonance. Et si une résonance existe, elle est en rapport avec vous-même, sinon cela ne résonnerait pas.

Ainsi, votre partenaire est:
– Une surface de projection de ce que vous ne voulez pas. Lorsque vous n’aimez pas quelque chose chez votre partenaire, ou tout autre personne, vous projetez inconsciemment quelque chose que vous n’aimez pas chez vous.
– Un miroir, votre miroir, de ce que vous ne pouvez pas voir en vous. Il vous renvoie en effet un comportement que vous ne pouvez pas voir sur vous, parce qu’il sommeille encore dans votre subconscient.
– Un révélateur de vos côtés les plus sombres, qui sont des aspects coupés de vous, parce que vous les rejetez.

Ces affirmations ne plairont sûrement pas à votre ego, mais votre partenaire, ainsi que vos enfants, sont votre meilleur moyen pour bien vous connaître. Ils vous rendent un très grand service d’amour, celui de vous donner l’opportunité de vous reconnaître et de vous accepter tel que vous êtes, afin d’être aimé et accepté tel que vous êtes par les autres. Tout part toujours de vous.

Ainsi, en guérissant vos propres problématiques, vous serez en mesure de vivre des relations merveilleuses.

Les soins quantiques, vous aideront à réaliser ce travail, dans la mesure où vous acceptez que vous êtes à l’origine de vos difficultés et que vous avez le désir profond de vous changer.

Au plaisir,
Emilie

L’accompagnement

Suggéré dans mes articles précédents, l’accompagnement plus ou moins direct est indispensable à toute vie. Aujourd’hui plus qu’hier. Nous avons eu besoin d’accompagnement pour naître, pour apprendre à marcher, à parler, à écrire, pour recevoir l’expérience de choses que nous ne verrons jamais comme d’autres galaxies, des abysses océaniques, des dinosaures, etc.

Et pourtant, rares sont ceux qui s’interrogent sur le choix de nos accompagnants passés, présents et futurs. La plupart des gens se sont déjà imaginés avoir eu d’autres parents, d’autres professeurs, d’autres ministres, d’autres thérapeutes,… Mais quels sont les critères de ces choix ???

Pour changer quelque chose, commencer autre chose, pour faire du neuf, générer une évolution, il est impératif d’avoir un but. Alors vers où aller ? A qui faire confiance ? Durant bien des années (les premières de notre vie en tout cas) nous n’avons pas eu le choix. Mais aujourd’hui, étant adulte, le choix est à faire maintenant. Vers qui se tourner pour être accompagné selon nos besoins ? Le premier réflexe c’est de choisir un « spécialiste ». Une personne théoriquement au top des connaissances du domaine ! Quelqu’un de parfait, d’incollable, de compétent, d’expérimenté !

Mais où trouver un tel professionnel ? Le monde en est plein. Se chamaillant à coups de publicité (des fois mensongère…). Alors comment choisir avec qui entamer une démarche aussi précieuse et indispensable ?

La réponse la plus pertinente est, bien heureusement, l’être qui vous connait depuis toujours, qui vous comprend, qui sait vous parler et surtout vous écouter, qui sait quels sont vos besoins et vos capacités, vos facilités et vos difficultés,… Mais c’est vous-même bien sûr !

Qui de mieux que vous peut savoir quoi, quand, comment, où et avec qui progresser ? Le premier accompagnant qui saura vous écouter pour faire jaillir la personne que vous voulez être sera parfait !

Malgré l’infinie connaissance qui me manque encore, j’ai déjà croisé bien des personnes qui s’échinent à appliquer une technique, un protocole. Certes fiable, prouvé et mesuré sur une masse non négligeable de cobayes… Mais quelle est donc votre place ? Un « client » ? Un « patient » ?

Vous valez mieux que ça. Vous vous DEVEZ plus que ça ! Quelqu’un qui vous accompagne dans l’écoute, dans le respect, qui s’adapte à VOUS doit être votre priorité.

Au prochain contact que vous aurez avec un accompagnant, sûrement aurez-vous clairement en tête cette question, au-delà de votre objectif : « Suis-je considéré(e) et respecté(e) ? ». Si la réponse est positive, vous avez déjà fait, à travers un accompagnement, un pas de plus vers vous et vos besoins. Une promesse d’un lendemain plus riche, plus agréable, plus vivant, plus sage.

« Peu importe l’outil, seule la main fait des miracles »

Choisissez vos outils. Ça peut être un professionnel, un voisin, un cousin, une rencontre, …

« Seul on va plus vite, ensemble nous irons plus loin »

Bien à vous

Les dysfonctionnements du mental

Nous sommes tous habités en notre être par des processus émotionnels et psychiques, qui troublent notre cheminement, notre adaptation et par conséquent notre bien-être.

Elles vous empoisonnent l’existence, bloquent votre vitalité, elles sont récurrentes et vous n’êtes pas toujours conscients de leur présence, de leurs effets.

Les Peurs
Pour la grande majorité d’entre vous, elles sont quotidiennes. Elles émanent d’une confusion entre la réalité et l’imaginaire.
Vous imaginez des scénarios catastrophes, vous pensez qu’ils sont réels et vous y croyez. La peur est mauvaise conseillère!
Nous sommes envahis par une multitude de peurs, générées par les médias et votre mental, et cette tendance à voir le monde à travers vos peurs, vous limitent dans votre joie de vivre et votre évolution.
Mais peut-on lutter contre nos peurs? Absolument pas, car lutter ne fait que les renforcer, car vos peurs vont vous emmener dans des discours intérieurs effrayants et non constructifs.
La meilleure chose à faire est déjà des les repérer, les reconnaître et les accepter.

L’Anxiété
Vivre dans un état anxieux vous empêchent profondément d’avoir une vision juste.
Vous anticipez sans cesse des situations que vous craignez, tant la peur injustifiée, stérile, floute votre vision de la réalité, la vie étant souvent moins hostile que vous ne l’envisagez.

La Colère intérieure
La colère intérieure est un poison que vous gardez à l’intérieur de votre être, seul vous en souffrez!
Elle provient de ressentiment que vous nourrissez face à de nombreuses insatisfactions, frustrations, injustices,… de votre enfance.
Aujourd’hui, vous êtes en guerre contre les hommes, la société, la maladie,… et cette colère intérieure vous prive de votre liberté d’être heureux!
Vous finissez par ne plus la sentir, elle devient alors sournoise et dangereuse, car elle vous empêche de regarder la vie sous un angle favorable.
Toute colère masque un ou plusieurs ressentis, elle vous enferme et vous anesthésie. Nombre de personnes demeurent sourdes à leur colère, c’est alors le lit de souffrances cachées et de maladies.

La Culpabilité
L’auto-culpabilisation est une attitude intérieure qui induit le fait de se sentir coupable de ce qui arrive à autrui. C’est ainsi priver l’autre de la responsabilité de ses actes et de son vécu.
Cet état intérieur fait que vous vous sentez responsable de tout ce qui survient, vous vous encombrez l’esprit par tant de maux, qui sont illusoires, car en aucun cas vous avez volontairement chercher à nuire.
D’autre part, vous n’êtes en aucun responsable du bonheur des autres, seulement du vôtre.

Les Ressentiments
Le ressentiment entretien le réactionnel, qui s’oppose au relationnel. Il vous coupe de la communication vers l’autre, il vous isole et vous enferme.
C’est une pratique répétitive qui vous place dans un rôle de victime.
Alors vous brassez intérieurement des accusations contre autrui et vous restez bloqué dans vos ressentiments. C’est toujours l’autre qui a tort, vous évitez ainsi de regarder ce qui est touché en vous.
Le réactionnel masque une blessure, et plutôt que de lâcher prise et de repérer ce qui vous fait souffrir, vous restez ainsi en réaction, ce qui génère: colère, fuite, agressivité, passivité, soumission, opposition, et tous les symptômes du stress….
Les racines sont les différentes blessures émotionnelles, qui sont réactivées.
Sortir du réactionnel, ne peut se faire qu’en abandonnant votre processus intérieur de victimisation, d’accusation et en regardant ce qui a été touché en vous. Alors la pression pourra disparaître.

Les Croyances limitantes
Une croyance est un processus mental, qui tient pour vrai quelque chose qui n’est pas une vérité absolue; exemple: “La vie est dure, il faut travailler dur pour gagner sa vie, les hommes sont infidèles,…”
Si telles sont vos croyances, telle sera votre vie, car vous vivez et créez votre réalité directement à partir de vos croyances, sans même en avoir conscience.
Vous êtes habités par de nombreuses croyances qui représentent votre façon de voir et donc vos limitations.
Il est donc essentiel de remettre en question ces croyances toutes faites, qui vous bloquent dans votre bonheur.

Les Ruminations du mental
Comment est-ce possible d’être heureux dans sa vie, en s’extrayant de son existence et en se réfugiant dans un cinéma mental fait de ruminations, de critiques et de peurs?
Là encore c’est un moyen de rester dans un émotionnel refoulé, une grande souffrance jamais apaisée.
“Je pense donc je suis”, mais bien souvent vous pensez beaucoup trop et plus vos pensées sont négatives, plus il vous en coûte pour votre santé. Apprenez à les limiter et les diriger vers du positif, vous en avez le pouvoir!
Mettez l’ensemble de votre être au service de votre existence, c’est à ce moment là que vous ne serez plus envahi par des peurs et des pensées négatives. Vous serez ajusté entre vos différentes parties…

Vous l’avez compris toutes ces toxines sont principalement générées par votre mental, qui a pris le contrôle de votre existence…
Les soins énergétiques et quantiques peuvent vous aider à vous sentir mieux, si tel est votre souhait.
Je vous accompagne quelles que soient vos difficultés.
Au plaisir de vous rencontrer.

Les 5 Blessures Fondamentales

Ressentez-vous régulièrement des émotions négatives (colère, frustration, tristesse, peurs,…) sans réellement savoir pourquoi? Ou rencontrez-vous des problèmes relationnels récurrents (sentiment d’insécurité, manque de confiance,…)?

Ces situations (et bien d’autres), sont le résultats de nos blessures émotionnelles: des souffrances laissées par des expériences difficiles, douloureuses, mais parfois banales, vécues durant nos toutes premières années. Elles peuvent limiter notre joie de vivre et, surtout, troubler notre perception de la réalité, nos relations et même notre liberté d’être.

Même si nos blessures trouvent leur origine dans l’enfance, elles grandissent avec nous. Elles s’installent tout d’abord dans notre émotionnel, pour intégrer ensuite le mental et enfin structurer notre corps physique.

Afin de les ignorer, nous allons les habiller, les cacher, les camoufler avec des masques, sans même nous apercevoir qu’elles vont petit à petit prendre de l’espace à l’intérieur de nous, jusqu’à nous étouffer. Les blessures non travaillées pompent énormément d’énergie, c’est pourquoi il est important de bien les identifier.

Nos blessures, ce sont nos croyances, nos peurs, nos résistances, notre miroir face aux autres et surtout notre auto-sabotage. Elles prennent le contrôle, et la souffrance ansi engendrée par les blessures donne lieu à une réaction de défense de la personne qui, malgré sa volonté, reste bloquée dans les mêmes réflexes destructeurs.

Même si ces blessures vous ont été léguées de façon transgénérationnelle, elles vous appartiennent maintenant et il est de votre responsabilité de vous en libérer …. En étant toutefois indulgent avec vous, car vous êtes ce que vous faites maintenant et non ce que l’on a fait de vous !!!

Ce sont les expériences de vie qui amènent une prise de conscience de nos blessures pour entamer ainsi notre travail de “guérison” et se donner la voie de la libération et du bonheur, car avant tout, le bonheur dans notre vie est le résultat, du bonheur EN SOI.

Blessure REJET – Masque FUYANT
1) Identification de la blessure :

  • La tendance à fuir l’investissement et l’attachement.
  • À rester à l’écart des autres.
  • Perfectionnisme.
  • Dévalorisation personnelle.
  • Ne se reconnaît pas le droit d’exister.
  • À s’exprimer le plus souvent pour se valoriser.
  • À éviter la confrontation et les situations où il y a risque de rejet.
  • À se rejeter soi-même s’il a été choisi comme ami(e) ou conjoint(e).

2) La voie de la guérison :
Cesser de fuir et affronter la peur du rejet (les situations de rejet et panique).

La question à se poser est :
« A-t-on vraiment besoin de la validation des autres pour avoir le droit de vivre ? »

Blessure ABANDON – Masque DÉPENDANT
1) Identification de la blessure :

  • Tendance à chercher sans cesse l’aide et l’attention des autres.
  • À dramatiser chaque (petit) problème.
  • À avoir peur de la solitude et à éviter (retarder) les séparations.
  • À en vouloir aux autres de le laisser tomber.
  • À accepter difficilement le refus et tendance à insister.
  • À l’hystérie.
  • A la myopie (difficulté à voir plus loin), elle est reliée à la peur de l’avenir et surtout d’y faire face tout seul.

2) La voie de la guérison :
Se donner le droit et accepter d’abandonner et d’être abandonné.
Ne pas chercher l’attention des autres.
Se sentir bien en étant seul.

La question à se poser est :
« A-t-on besoin du soutien et d’aide extérieure pour vivre et accomplir nos objectifs ? »

Blessure HUMILIATION – Masque MASOCHISTE
1) Identification de la blessure :

  • Rechercher de la douleur et de l’humiliation inconsciemment.
  • Se faire mal ou se punir avant que quelqu’un ne le fasse.
  • Chercher à être responsable des autres et se créer des contraintes et obligations.
  • Rabaisser les autres et les humilier en leur faisant sentir que sans lui ils ne peuvent y arriver seuls.
  • Se sentir impuissant face à ceux qu’il aime et qui sont proches de lui.
  • Avoir des difficultés à s’amuser et s’accuser de trop en profiter.
  • Hypersensibilité, dévalorisation, culpabilité.

2) La voie de la guérison :
Reconnaître à quel point on a eu honte de soi-même ou des autres et combien certains ont pu avoir honte de nous.
Regarder ces faits sans se voiler la face. Prise de Conscience. Voir le piège et regarder ses parents …
Prendre en compte ses besoins avant d’aider les autres et ne pas les humilier en faisant tout à leur place.
Se rendre compte à quel point on se rabaisse et on se rend indigne injustement, sans aucune raison valable.

La question à se poser :
« A-t-on vraiment besoin de plaire pour vivre ? »

Blessure TRAHISON – Masque CONTRÔLANT
1) Identification de la blessure :

  • Se protéger pour ne pas montrer ses faiblesses, vulnérabilités et son impuissance.
  • Faire des plans, prévoir l’avenir et ne pas accepter que cela ne se déroule pas comme prévu
  • Séduction, Arrangement de la vérité, manipulation, force “de caractère” et pouvoir sont “ses armes”
  • Hyperactivité, impatience, orgueil, tenir à sa réputation
  • Tout acte de lâcheté, peur, faiblesse si bien chez lui que chez les autres est vécu comme une trahison.
  • ne dévoile pas ses sentiments
  • Éviter de se mettre dans des situations de confrontation où on n’a pas de contrôle.
  • Avoir du mal avec le lâcher-prise.
  • Se mettre en colère et devenir agressif, mais s’imaginer comme une personne forte. La perte de son sang-froid est vue comme l’expression de sa personnalité.
  • Remplir d’amour et d’attention les autres et à la minute suivante entrer dans une terrible colère pour un incident minime. Lunatique.
  • Admettre difficilement ses peurs et ses erreurs

2) La voie de la guérison :
Ne plus contrôler et se mettre en colère pour le mauvais déroulement d’un plan. Apprendre tout simplement à lâcher prise.
Ne plus démontrer sa force et sa réussite pour se rassurer.
Cesser de chercher à “être” en essayant d’impressionner les autres.

La question à se poser :
« Laissez-vous une peur diriger votre vie ? »

Blessure : INJUSTICE – Masque : RIGIDE
1) Identification de la blessure :

  • Se couper de ses ressentis et des émotions croyant ainsi s’épargner la souffrance et les erreurs.
  • Montrer aux autres que rien ne le touche et enfouir sa sensibilité.
  • Être parfait dans les actes et paroles en cherchant à être le plus juste possible.
  • Craindre l’autorité et vivre le commandement et le grondement comme un traumatisme, surtout quand c’est injustifié.
  • se justifie jusqu’à avoir raison
  • optimiste, dynamique, perfectionniste, maniaque du rangement, difficulté à recevoir
  • Utiliser le rire pour cacher ses émotions sans pour autant que la situation soit drôle.
  • Cacher son malheur en parlant des évènements tragiques, et relativiser en disant que tout va bien.
  • Demande rarement de l’aide, se débrouille seul jeune, exigeant avec lui-même, ne se repose presque jamais.

2) Voie de la guérison :
Être moins perfectionniste et se donner le droit à l’erreur.
Se donner le droit d’éprouver des émotions et des sentiments.

LA QUESTION À SE POSER :
“A-t-on vraiment besoin d’être parfait pour se donner le droit à la vie et aux plaisirs?”

LA GUÉRISON GÉNÉRALE
– Prendre conscience de son état.
– Accepter d’avoir mal et de faire mal, s’aimer et aimer les autres malgré tout.
– Se pardonner ses imperfections, erreurs, faiblesses, forces à soi et aux autres, car eux aussi ils souffrent.
– Accepter sa blessure et ne pas accuser les autres.

Nous cherchons sans cesse le pourquoi de notre existence, par la validation des autres, la perfection aux yeux des autres, le contrôle sur les autres, l’amour des autres, en fait nous cherchons des raisons extérieures.
« Et si NOUS étions LA raison de notre existence ? »
Nous n’avons besoin de rien provenant de l’extérieur, nous avons tout à notre disposition à l’intérieur…
Alors, soyons indulgents envers nous-mêmes, nous n’avons pas besoin d’être parfaits pour mériter le bien qui vient à nous et soyons tolérants envers les autres, car eux aussi souffrent.

La confiance en soi, une ressource à préserver !

J’ai fait un bilan de mes (presque)  quatre années de pratique en coaching de vie. La perte de confiance en soi vient en première position des motifs de consultation. Elle partage cette place avec la gestion du stress et des émotions.  

Très souvent, au bout de la deuxième séance, il s’avère que la « perte de confiance » en soi n’est que l’arbre qui cache la forêt des problèmes qui font que la personne qui vient me consulter ressent un mal être généralisé.

Beaucoup de personnes confondent  « confiance
en soi »
et « estime de
soi »
.  La confiance en soi est
la prédictibilité qu’une action qu’on va
réaliser a toutes les chances de réussir
tandis que l’estime de soi est
l’image qu’une personne a d’elle-même,
la valeur qu’elle accorde à sa personne. Ces deux notions fonctionnent  comme deux vases communicants. Plus on réussit
des actions, plus on augmente l’estime de soi. Et l’inverse est également vrai.

Le sentiment de manquer de confiance en soi advient lorsque l’on sort de sa zone de confort. Notre zonede confort représente l’ensemble des habitudes et des comportements que nous adoptons quotidiennement.  C’est aussi l’ensemble de nos croyances, de nos connaissances et de nos savoir-faire.  C’est encore toutes les règles que nous avons intégrées et les préjugés que nous avons sur tel ou tel sujet. Notre zone de confort nous rassure et satisfait notre besoin de sécurité.

Quand nous sentons vaciller notre
confiance en nous parce que nous avons du mal à exécuter une tâche inhabituelle
ou agir de façon adéquate face à une nouvelle situation, il convient de se
poser ces quelques questions :

  1. De quoi ai-je peur ? Qu’est-ce qui va m’arriver si je ne réussis pas cette tâche ?
  2. Quels sont mes atouts et mes qualités aujourd’hui ?
  3. Mes atouts et mes qualités sont-ils suffisants pour réaliser ma tâche actuelle ?
  4. De quoi ai-je besoin ? Qui peut m’aider ?

Il convient
de dédramatiser la situation, d’oser demander de l’aide et ne pas écouter cette
voie intérieure qui nous susurre « ce n’est pas la peine de leur demander
de l’aide. Ils vont se moquer de toi comme d’habitude ».

Le fait de
se dévaloriser, de se trouver nul(le), de refuser les compliments alors qu’on a
par ailleurs réalisé des belles choses  dans sa vie peut provenir de l’enfance, d’une
éducation inadaptée, des mots maladroits prononcés par des personnes détentrices
de l’autorité.

Dans certains
cas, un accompagnement peut s’avérer nécessaire pour vous aider à mobiliser vos
ressources.

Nous avons
en nous toutes les ressources dont nous avons besoin pour résoudre nos
problèmes.  

Eugène Mpundu, Coach de Vie.

Réflexologie et Microbiote intestinal

Si vous êtes un tant soit peu attentionné à votre santé, vous savez combien il est important d’avoir une bonne flore intestinale.
Mais peut-être que certaines personnes n’en sont pas conscientes et ne font pas le lien entre leur microbiote et les maladies.

👉 Le microbiote, c’est quoi ?
Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes, comme les bactéries, champignons et virus vivants soit dans un environnement spécifique (microbiome) soit au sein d’un être vivant (animal, végétal, humain).
Le microbiote, ou flore intestinale se trouve dans le tractus digestif et particulièrement nos intestins (grêle et colon). Nous colonisons des milliards de bactéries, des millions de neurones et cellules qui les entourent dans nos intestins. Vous comprenez pourquoi il est appelé notre « deuxième cerveau ».

👉 Le rôle du microbiote ?
C’est d’activer la dégradation du bol alimentaire, notamment les fibres. Il joue le rôle de protecteur car il régule les bactéries nocives tout en stimulant notre système immunitaire intestinal. Il va favoriser le développement des « bonnes bactéries » .
Il produit aussi des acides gras pour nourrir certains tissus de la muqueuse.

👉 Maladies et microbiote
Un déséquilibre de notre flore intestinale peut à moyen et long terme engendrer des maladies, notamment inflammatoires et chroniques comme la maladie de Crohn, colon irritable, maladie coeliaque..
Mais encore des douleurs diffuses, dépression, ballonnements, flatulence, constipation, obésité, diabète de type 2, etc…

👉 Les facteurs de dégradations du microbiote
Ils sont multiples, surtout dans notre vie moderne. Le stress prioritairement, choc émotionnel, une mauvaise alimentation, les médicaments, antibiotiques, la pollution, l’excès d’hygiène

✅ UNE SOLUTION : La réflexologie plantaire pour ré-équilibrer notre terrain

Auriez-vous l’idée de prendre rendez-vous chez un réflexologue si votre médecin vous annonce que votre flore intestinale est perturbée ? 

Et pourtant, c’est certainement une bonne action pour votre santé. La réflexologie plantaire agit sur trois points essentiels concernant notre équilibre vital :
Le système nerveux-autonome
– L’équilibre acido-basique
– La régulation du processus digestif

En prodiguant un massage réflexe ciblé avec prioritairement la stimulation du parasympathique, le praticien cherche à ce que le corps bascule en « mode de repos », favorisant un profond relâchement et bien-être (action sur le stress chronique).
L’attention portée sur des zones réflexes précises, comme celles des reins et des poumons peuvent aider au processus de modification du Ph sanguin, par une meilleure respiration, l’élimination des toxines et de l’acide urique.
Le massage des zones réflexes du système digestif, particulièrement le foie, le pancréas, et l’intestin grêle vont renforcer la régulation de notre microbiote, grâce à l’information transmise au cerveau via les terminaisons nerveuses des pieds.

Toutes ces étapes au fil des séances en réflexologie plantaire conduiront vers une libération émotionnelle et une meilleure relation à son corps, favorisant le retour naturel de l’équilibre vital, microbiote compris.

L’Adaptogenèse, une facette plus élaborée de la Kinésiologie !

L’Adaptogenèse est un courant professionnel de kinésiologie et se définit comme «l’ art de restaurer les capacités adaptatives de l’individu ».

L’Adaptogenèse propose :

  • Une approche synthétique, globale et holistique plutôt qu’un syncrétisme de différentes techniques
  • Une recherche plus causale des déséquilibres pour obtenir des corrections durables ou définitives
  • Une attention accrue au respect du principe d’innocuité dicté par l’idéal hippocratique (Primum non nocere).

Principes :

L’Adaptogenèse se centre sur les sources de la santé, en agissant sur de grands leviers :

  • l’équilibre postural et biomécanique ;
  • l’équilibre psycho-émotionnel ;
  • l’équilibre énergétique ;
  • l’équilibre nutritionnel et acido-basique, etc.

Comment ?

La spécificité de l’Adaptogenèse réside dans sa vision synthétique qui intègre des principes et des notions déjà parfaitement validées par d’autres disciplines comme :

  • la chiropractie (ex. : concept de subluxation) ;
  • l’ostéopathie (ex. : Mouvement Respiratoire Primaire, mécanisme crânio-sacré) ;
  • l’acupuncture (ex. : loi de l’énergétique chinoise) ;
  • la naturopathie (ex. : drainage émonctoriel, équilibre acido-basique, etc.) ;
  • la psychanalyse (ex. : mécanismes de défense, figures d’ombre) ;
  • la neurologie (ex. : réflexes dynamiques et posturaux) ;
  • la psychologie (ex. : connaissance des facteurs objectifs et subjectifs qui altèrent le concept de soi) ;
  • la posturologie (ex. : système tonique postural)

L’Adaptogenèse aborde ces notions avec une démarche et des techniques propres à la kinésiologie.

Contrairement à certains courants kinésiologiques qui appliquent une approche « symptomatique » à travers un syncrétisme de différentes techniques, l’Adaptogenèse s’attache, dans son approche holistique, à apporter des équilibrages durables via une recherche plus causale des déséquilibres.

En conséquence, l’Adaptogenèse implique en général moins de séances donc un coût moindre pour le client. Votre Kinésiologue Quentin Monnin, est spécialisé en Adaptogenèse.

Deux mots sur sa création :

L’Adaptogenèse a été créée et développée par Francis Vieules, directeur de l’école de kinésiologie EDUtm à Toulouse. Son cursus initial en médecine, son expérience de Sophrologue, sa formation par tous les pionniers de la Kinésiologie à travers le monde, son goût prononcé pour la recherche, ses connaissances approfondies dans de très nombreux domaines liés au développement de l’être humain, lui ont permis de proposer une approche originale, unique dans le paysage de la Kinésiologie française, voire au-delà.

sources et informations sur : https://www.adaptogenese.fr/accueil/

J’ai faim ? Non ! Je suis déshydraté.

Mon corps m’envoie des signaux de « j’ai faim! ». Est-ce que je me lance tête première et je mange?

-J’ai faim? Non! J’ai soif!

· Bien souvent, notre corps nous envoie des signaux de faim, afin de nous indiquer que nous sommes déshydratés.

· Notre corps a besoin d’au minimum : deux litres par jour (pour toutes ces fonctions vitales de base).

· Celui-ci est fait de 80% d’eau.

· Tout autre liquide que de l’eau ne compte pas (jus, café/thé, alcool, soda, etc.) au contraire, ceux-ci me déshydratent.

· En vieillissant, les signaux de déshydratation sont de plus en plus difficiles à être reconnus.

· Si nous ne buvons pas suffisamment d’eau, le corps nous enverra des signaux de faim, afin de maintenir sa survie.

· Commencez à boire de l’eau pour se sentir en meilleur forme !

· L’eau est à la source de toute vie !

Commencer quelque chose !

Dans notre vie, notre éducation, nous apprenons beaucoup de chose. Tous les jours.

Mais quand avons-nous appris à commencer ? Concept aussi simple que curieux et finalement peu voire jamais abordé.

Avons-nous appris à apprendre ? A commencer quelque chose ?

La plupart du temps, on applique, consciemment ou inconsciemment, ce que l’on a appris.

La plupart du temps, nous sommes dans un continuité. Même le renouveau et bien trop souvent cousin du connu. Et pour quelle raison ? Généralement par peur de l’inconnu, un manque d’imagination, un manque de confiance qui nous laisse dans notre zone de confort…

Et arrive un jour où, par lassitude ou épuisement, notre envie de vivre, nos besoins d’émotions nous appellent ailleurs.

Il est pourtant évident que continuer la même recette donnera toujours le même plat et pourtant on constate souvent une reproduction des mêmes gestes/réflexes/habitudes. Comment se fait-il que nous souhaitons, que nous voulons autre chose sans changer quoi que ce soit ?

Il paraît clairement indispensable de commencer quelque chose de nouveau. L’évolution, la vie, le temps fait que notre bonheur de demain ne sera pas le même qu’aujourd’hui. Et comme il est toujours urgent d’être bien, la seule continuité c’est de renouveler. Commencer autre chose. Un nouveau souffle, une nouvelle musique, tester, s’amuser de la vie, mettre un pied au-delà de chez nous (en cette date de confinement c’est on ne peut plus pertinent), voir d’autres mondes. Et pour cela, accepter…

Nous nous devons, à chaque moment, accepter que nous devons recommencer autrement, essayer d’autres choses, commencer à vivre autrement.

Lorsque les habitudes deviennent routines, commencer autre chose devient vital. Nos propres cellules sont le fruit de changements, d’améliorations, de renouveau perpétuel. Depuis d’innombrables générations, note ADN évolue, essaye autre chose, s’adapte. Dans un but unique : vivre !

Restez vivant ! Restez jeune ! Apprenez à commencer quelque chose de nouveau, à vivre chaque instant avec émerveillement, à prendre le courage de remettre en question pour revoir les choses autrement. Commencez un nouveau livre, un autre chemin de promenade, une autre manière d’être vous…

Vous trouverez évidemment toutes les ressources nécessaires parce qu’il suffit de commencer à être qui vous devez être.

Et ça peut commencer dans le corps ou dans le cœur, dans la tête ou dans l’âme, avec quelqu’un ou avec soi-même, avec la nature ou avec la vie qu’il y a en vous, …

Bon commencement

Bien à vous

Les Mémoires Cellulaires

Dès notre conception, des programmations s’inscrivent dans notre corps. Depuis notre plus tendre enfance, nous enregistrons tout un tas d’informations qui définissent et dictent ce que nous sommes aujourd’hui, mais aussi la façon dont nous vivons notre vie. Ces mémoires emmagasinées, sont des croyances, des peurs, des blessures. Elles sont devenues une entrave à notre liberté d’être. Souvent inconscientes, elles sont pourtant à l’œuvre à chaque instant et nous conditionnent à un tel point que nous ne sommes même plus capables de reconnaître ce que nous sommes vraiment.

Notre corps garde ainsi en lui, les mémoires enfouies des souffrances qui ont jalonné notre existence depuis l’origine, mais aussi celles de nos parents et ancêtres.

Ces mémoires agissent comme des programmes, qui nous font agir et réagir en mode automatique! Elles sont à l’œuvre à chaque instant et sont à l’origine de nos schémas répétitifs, car elles nous poussent à reproduire sans cesse les mêmes situations de vie.

Notre partie la plus profonde est largement responsable de notre existence à cause de ces programmations mentales. On peut désirer quelque chose sur le plan rationnel, mais cela ne se manifestera pas si notre programme mental pense différemment! Vous pouvez penser positif autant que vous le voulez, si vous n’éliminez pas ce qui inconsciemment est un obstacle à votre bonheur, vous n’obtiendrez rien…

Nous nous sommes tellement identifiés à ces croyances, que nous créons notre réalité physique directement à partir de ces mémoires, sans même nous en rendre compte.

L’ensemble de ces mémoires sont donc à l’origine de toute nos souffrances,  de la plupart de nos maladies et de nos comportements négatifs. Ainsi toute situation difficile, tout problème de notre vie existe d’abord en nous, sous la forme d’une mémoire. En corrigeant les mémoires en nous, les situations se transforment et trouvent des solutions dans notre réalité. Une véritable libération énergétique à appliquer pour toutes les difficultés et les situations du quotidien, dans le but d’honorer la vie que vous êtes et de revenir à votre vraie nature.

Les soins quantiques sont d’excellents outils de transformation de l’être, la seule condition étant une envie et une volonté sincère de vouloir évoluer et changer!

Être prêt(e)

Dans nos vies, nous sommes souvent face à des épreuves. Mais quand sommes-nous prêts à les traverser ? Sommes-nous réellement prêts à faire face ou à comprendre ce que nous vivons à l’intérieur et/ou à l’extérieur de nous ?

Lors de notre éducation, du plus loin que nous pouvons remonter dans le passé, nous avons vécu d’innombrables situations, toute une palette d’émotions. Et qu’en avons-nous fait ? Etions-nous prêts à ce moment ? Des années voire des décennies plus tard, après avoir fait remonter bien des souvenirs, sommes-nous prêts à en tirer toutes les leçons, à comprendre ce que nous avons vécu comme émotions, nos réactions, les répercutions, ce qui nous paraît important,…

Certains diraient que si le souvenir est vif, c’est qu’il y a peut-être encore quelque chose à en tirer. Voilà déjà une piste de réflexion, qu’en dites-vous ? Vous avez déjà quelques exemples que vous pourriez vous citer, n’est-ce pas ?

N’y a-t-il pas aussi un lien avec la confiance en soi et/ou en la vie ? Où en êtes-vous dans ce domaine ?

Il est, je crois, intéressant et quelques fois peut-être important (ou même vital pour certains), de faire un travail avant tout travail. Les psychopraticiens parlent de « peur de l’inconnu », des travers sociaux ont un dicton : « le plus dur c’est de faire son sac » (sous entendant avant d’aller à la salle de sport où l’on trouve plaisir à y être malgré le besoin de motivation pour y aller).

En tant que thérapeute et formateur, je peux (dois) comprendre qu’une personne dans le besoin de soin (ou de guérison) a besoin d’être prête à recevoir ce dont elle a besoin. Et vous, en avez-vous conscience ? De quoi avez-vous besoin ? Vous êtes prêt à vous l’offrir ? Je suis persuadé, au plus profond de moi et dans mes pratiques, que les ressources sont là. Il suffit, comme dans la vie, à tout moment, de donner une première impulsion.

La première impulsion connue, aussi loin que nous savons scientifiquement remonter, a créé l’univers. Rien que ça. Sauriez-vous citer des impulsions qui ont créé quelque chose de positif, de constructif, dans votre vie ?

La première impulsion est souvent de la curiosité, un besoin de vivre, un besoin de se sentir bien, un besoin d’aimer ou d’être aimé, un besoin de comprendre ou de partager,…

Il y a, dans la vie, des moments propices pour faire le point sur nos besoins, nos envies. Quand le moment est venu, par quoi commencer ?

PS : Ce proverbe chinois en bonus : « le maître apparaît quand l’élève est prêt »

Bien à vous

Le sens caché des maux

“Le corps souffrant dit: libère moi des rancunes et des rancœurs que tu entretiens et je te libèrerai des tes souffrances.” Estelle Daves

Certaines situations vécues vous changent positivement, quand d’autres génèrent des états de mal être. En quoi les maux de l’âme ont-ils une influence sur la santé? Il existe une relation constante entre l’âme, la psyché et le corps: si vos émotions vous troublent, votre être est touché et si vous n’en prenez pas la mesure votre corps en souffre.

Encore une fois, ne voir ou ne considérer que l’aspect physique d’une maladie est extrêmement réducteur! Car, à travers le symbolisme de la mal-a-dit, votre être est en train de vous parler. Il vous montre que quelque chose ne va pas dans votre vie, que vous n’êtes pas heureux, que vous ne suivez pas vos aspirations, qu’il y a un conflit intérieur…, chose dont vous n’avez pas ou ne voulez pas prendre conscience.

Ainsi la maladie n’est pas une fatalité, mais une invitation à écouter ce que vous vivez, ce que vous ressentez au plus profond de votre être, des émotions qui vous traversent. Mais comme les signaux d’alarmes ont été ignoré, le mal-être s’inscrit dans le corps sous la forme de troubles ou de maladies afin que vous preniez enfin conscience que quelque chose ne fonction pas dans votre existence.

Ainsi la médecine conventionnelle soigne (soi-nier), mais ne guérit pas (gai-rire), car elle traite le symptôme mais pas la cause profonde du mal-être.

Il faut également comprendre que le type de maladie, quelle qu’elle soit (arthrose, cancer, migraine, etc.), sa localisation sur le corps et le moment de son apparition constituent des indices importants concernant le sens symbolique de la maladie, afin de comprendre ce qu’elle vient exprimer. En quoi votre façon de pensée est-elle souffrante? Que devez-vous changez dans votre vie? Quelles sont les situations qui vous ont fais souffrir mais que vous n’avez pas gérer?

Néanmoins, comprendre le sens de la maladie est dépourvu d’intérêt si cette compréhension n’est pas suivie des changements que cette symbolique impose. En effet, la compréhension demeure sur le plan intellectuel, tandis que la maladie se développe sur le plan physique. Elle impose donc un changement concret dans votre façon de voir, de pensées et de faire.

Ainsi une guérison complète passe nécessairement par tous les plans de l’être: physique, émotionnel, psychique et énergétique, d’où la nécessité d’une prise en charge globale.

Les soins énergétiques et quantiques sont de formidables outils de transformations de l’être et même si ils ne guérissent pas, car seul le malade a le pouvoir de se guérir lui même, ils sont une aide précieuse dans ce processus de guérison.

Le Stress et ses symptômes

Considéré comme le « mal du siècle », le stress touche toutes les classes sociales et sévit principalement dans le monde du travail. Bien que parfois considéré comme un moteur pour certains, il peut mener à de troubles anxieux sérieux lorsqu’il se déclenche trop souvent ou lorsque l’individu ne parvient pas à le gérer.

Comment le reconnaître lorsqu’il apparaît ?

👉 3 éléments à repérer

En situation de stress, on repère typiquement 3 éléments qui s’enchaînent de manière logique :

  • Le premier élément, inhérent à tout phénomène de stress, est le déclencheur, qu’on appelle le stimulus. Il peut être léger (la découverte d’une contravention) ou important (l’annonce d’une maladie grave), attendu (un examen ou une prise de parole publique) ou inattendu (un accident de voiture, la perte d’un objet).
  • Le second élément est la réaction physiologique de l’organisme au stimulus. Rapidement, le cerveau donne l’alerte et des réactions classiques se déclenchent comme l’augmentation du rythme cardiaque, la constriction des vaisseaux sanguins et une montée d’adrénaline caractéristique. Elles s’accompagnent souvent d’une « chair de poule » et d’une sensation de « jambes molles ».
  • Enfin, le troisième élément est l’attitude adoptée face à ce stress. Il est probable qu’à la suite du stimulus initial et de la réaction physiologique, le cerveau imagine d’autres scénarios catastrophiques au point d’anticiper sur de futurs phénomènes de stress. C’est cette anticipation permanente qui va générer de l’anxiété et conduire, à terme, à des troubles anxieux.

👉 Des symptômes physiques, émotionnels et comportementaux

Les symptômes physiques se résument surtout à des tensions musculaires, des problèmes digestifs et intestinaux, des troubles du sommeil (insomnies), des manques d’appétit, des migraines, des vertiges et de la fatigue. On reconnaît également le stress aux symptômes ayant trait aux émotions comme l’agitation, l’irritation, l’indécision et la baisse de libido, l’anxiété, la mélancolie, la dépression et une faible estime de soi etc.

Quand les symptômes provoqués par les réactions de stress sont intenses et durables au point d’impacter la vie de l’individu, on parle de stress aigu. Des comportements typiques pour compenser ces symptômes peuvent s’installer : la tendance à s’isoler, la difficulté à gérer les relations sociales ou amicales, l’absentéisme, l’addiction à des produits de consommation tels que le tabac, la caféine, le sucre, l’alcool ou les drogues…

En agissant sur la détente du système nerveux, la RÉFLEXOLOGIE représente UNE SOLUTION DOUCE, SIMPLE ET EFFICACE dans la prise en charge du stress et des troubles fonctionnels qui en découlent.

Le toucher réflexe relaxe et libère les tensions physiques et psychiques.  

✅ RÉSULTAT : un corps détendu, un esprit vif !

L’homme est un phénomène Energétique

“L’être vivant ne doit pas se concevoir comme une matière animée par l’énergie. C’est l’énergie qui préexiste à la matière et qui oriente la matière vers le phénomène vital.” LIN TCH’OU

L’aspect énergétique de l’être humain est difficilement accepté, car notre monde matérialiste nous pousse à croire que nous ne sommes qu’un corps physique.

Et même si nous sommes bel et bien fait de chair et de sang, nous n’en demeurons pas moins des phénomènes énergétiques, car tout dans l’univers est énergie! Même nos pensées inaudibles, nos désirs secrets et la pulsation des atomes à l’intérieur de notre être sont de l’énergie ou de l’information en mouvement.

Albert Einstein, entre autres grands scientifiques, ébranla la physique de Newton en affirmant que notre corps, comme toute matière dans l’univers, n’est constitué que de vibrations/énergies. Cela signifie que nous sommes énergétiques avant d’être biologiques ou chimiques.

On ne peut donc nier l’existence des phénomènes énergétiques juste parce qu’ils ne sont pas visibles à nos yeux, tout comme on ne peut nier l’existence des microbes, des rayons UV, du vent, etc.

Sans l’énergie, rien de ce qui existe dans notre monde matériel ne pourrait exister (tout ce qui existe a d’abord été pensé, imaginé avant d’être créée) et encore moins fonctionner: nos appareil électriques, nos téléphones portables, la radio, etc.

Il en est de même pour notre corps, qui a besoin d’énergie physique: nourriture; mais aussi subtile: énergies de la terre et du soleil, air,etc., car sans la présence de ces énergies pour nous maintenir en vie, nous serions de la matière inanimée.

Ainsi pour demeurer en santé physique et psychique, il convient d’avoir un apport en qualité et en quantité de ces différentes énergies, mais pas seulement. Puisque nos pensées et émotions sont également des énergies, il est essentiel que ces dernières soient positives et harmonieuses.

Vous l’avez compris, nous ne sommes pas qu’un corps physique, car ce dernier (pour faire simple) est également constitué de 6 corps subtils et de 7 chakras principaux, qui sont chargés de capter l’énergie vitale et de la distribuer au corps physique, grâce à la libre circulation de ces énergies dans les méridiens d’acupuncture.
Malheureusement, nos pensées et émotions négatives génèrent tout un tas de blocages qui entrave cette libre circulation, les énergies délétères s’accumulent et c’est la maladie…

En comprenant cela, il est facile de voir pourquoi notre organisme a besoin d’énergie pour assurer son fonctionnement.

Cet aspect énergétique de l’être humain nous permet ainsi de comprendre pourquoi et comment les soins énergétiques peuvent agir sur les maladies et autres troublent dont nous pouvons souffrir: en levant les blocages, en nettoyant les pollutions qui se sont accumulés, et en ré-harmonisant l’ensemble…

RÉFLEXOLOGIE ET SOMMEIL

Bien dormir est un besoin essentiel à notre santé !

Les troubles du sommeil toucheraient 1 français sur 3 selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance. 

Certes, la quantité et la qualité de sommeil nécessaire diffère pour chaque individu … il y a de petits et grands dormeurs mais que l’on ait besoin de 5 ou de 9 heures de sommeil, l’important est de se réveiller frais et disponible !
Si le réveil est difficile, c’est que la durée ou la qualité du sommeil n’est pas suffisante. Le manque de sommeil, même d’une seule nuit, entraîne une dette qui s’accumule jusqu’à ce qu’un sommeil suffisant soit obtenu, et un corps en manque de sommeil engendre une irritabilité aussi néfaste pour soi que pour son entourage. 

Les troubles du sommeil peuvent être de plusieurs ordres :
⚠️ Difficulté d’endormissement
⚠️ réveil nocturne
⚠️ réveil à une certaine heure de la nuit et presque toujours la même
⚠️ réveil précoce avec impossibilité de se rendormir
⚠️ insomnie, cauchemars

Un bon sommeil est indispensable à la récupération de nos forces physiques, psychiques et émotionnelles. Il permet une régénération profonde de notre organisme, une meilleure gestion du stress et des émotions, une meilleure mémorisation, une meilleure immunité, une meilleure digestion, la régulation de la glycémie et un bon équilibre neuroendocrinien. Une panacée en somme ! 

Ce n’est donc plus un état de fait ! Des nuits reposantes changent une vie, et permettent de retrouver une sérénité au quotidien.

La réflexologie plantaire peut vous aider : au fil des séances, les maux s’apaisent et le corps se détend, favorisant le retour à un sommeil réparateur.

Testez chez vous: (re) apprendre à dire “NON”

Photo de Darius Bashar sur Unsplash

En cette période de crise sanitaire où nous vivons confinés, nous risquons de voir resurgir plusieurs stéréotypes et comme ceux de la mère idéale et de l’épouse idéale. En effet, la mère idéale, ne serait-elle pas celle qui s’oublie tout le temps pour ses enfants et son mari, celle qui dit tout le temps « oui » pour ne pas rajouter aux inconvénients du confinement les frustrations que son refus pourrait générer chez les membres de sa famille ? L’épouse idéale n’est-elle pas  toujours prête à dire « oui » aux désirs de son mari, à prendre sur elle toute la charge mentale du foyer pendant que ce dernier est « occupé » devant son ordinateur?

Cet article s’adresse aux femmes. Vous avez lâché beaucoup de lest en vous disant que nous étions « en guerre » et qu’il y en avait pour deux semaines à tout casser avant que les choses ne reprennent leur cours habituel ! Mais hélas, la « guerre » continue. Nous en sommes à trois semaines de confinement et les autorités ont l’air de dire que cela va durer. Alors, mesdames, il est temps de vous ressaisir, et de réapprendre à dire « non ».

Il ne s’agit pas de dire « non » à tout propos avec la certitude d’avoir raison, la peur d’être grugée ou de perdre son autorité. Non, ce type de « non » est nuisible à votre équilibre et à l’harmonie de votre famille.  Il s’agit d’analyser la demande qui vous est faite et de décider si finalement vous l’acceptez ou pas. Vous aurez ainsi le sentiment d’exister. En disant « non », vous posez vos limites. En vous écoutant et en prenant vos désirs au sérieux, les autres en feront autant.

En fait, la question à se poser c’est  pourquoi je dis « oui » à tout ? Ce manque d’affirmation de soi vous enferme dans un cercle vicieux qui comporte trois éléments : le doute, la peur et la culpabilité. Cela est probablement dû au fait que vos parents n’étaient pas des champions de l’affirmation de soi ou avaient mis en place un modèle d’affirmation de soi inefficace. La peur peut provenir du fait que dans votre enfance vous avez subi une répression parentale vigoureuse lors de vos premières rebellions et la culpabilité trouverait son origine dans les larmes de votre mère qui se lamentait du fait que vous lui en aurait fait « voir de toutes les couleurs ».

Voici quelques bons réflexes que nous donne Christel Petitcollin dans son live « S’affirmer et oser dire non » auquel je vous renvoie pour plus de détails :

  • Refuser la pression de l’urgence car elle est toujours injustifiée, disproportionnée et néfaste pour vous comme pour les autres ;
  • Se donner le droit de ne pas répondre aux questions en les ignorant simplement ou en utilisant l’humour. Ex : « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?  Réponse : des clopinettes à la sauce tomate comme tous, les soirs » ;
  • S’autoriser à changer d’avis : « je t’avais promis mais j’ai changé d’avis » ;
  • Ne pas donner de fausses raisons à son refus. Dire simplement : « non, je n’ai pas envie » ou « non, je n’ai pas besoin ».
  • Ne pas se justifier. A chaque qu’on se justifie, on plaide coupable.

Votre entourage va se rendre compte du changement qui s’est opéré en vous. Ils vont certainement se dire : « en insistant un peu ça va passer ». A vous de tenir bon !  Et à la fin de la « guerre », si le cœur vous en dit, vous pourriez améliorer votre communication en vous faisant accompagner ou en participant à un atelier…

Eugène Mpundu, Coach de Vie.

Testez chez vous: Un, je vois !

Un, je vois !

Le mot d’ordre est clair : tout le monde doit rester chez soi pour éviter la propagation du covid-19. Beaucoup de choses ont été dites et écrites sur les effets du confinement sur le mental. Une chose est sûre : pour les personnes qui ont tendance à ressasser des pensées négatives cette période de solitude forcée est par moment difficile. Comment chasser ces pensées qui envahissent notre esprit et nous empêchent de nous concentrer sur notre objectif de la journée ? Voici une technique qui vient compléter votre boîte à outils. Appelons-la « Un, je vois ».

Cette technique se pratique en position assise ou debout. En voici les étapes :

  1. Expirez jusqu’à vider complètement vos poumons ;
  2. Prenez une grande inspiration puis respirez au rythme qui vous convient ;
  3. Regardez un objet dans la pièce où vous trouvez et en même temps que vous le regardez, levez le pouce et dites : « Un, je vois … (citez le  nom de l’objet ) » ;
  4. Tendez l’oreille et concentrez-vous sur un son parmi tous ceux qui vous parviennent , et tout en gardant le pouce levé, tendez l’index et dites : « Deux, j’entends …(nommez le son que vous entendez) » ;
  5. Concentrez-vous sur vos sensations kinesthésiques et focalisez-vous sur l’une d’elle en pointant le majeur et en disant : « trois je sens … » ;
  6. Répétez les étapes 3 à 5 au moins pendant 5 minutes ou plus si nécessaire. A chaque fois, il s’agit d’un objet, un son o une sensation différente. A la fin, respirez et observez le calme qui s’est installé dans votre esprit.

Exemple : « Un, je vois ma bibliothèque, deux j’entends le ronronnement du ventilateur de mon ordinateur, trois je sens le frottement de l’élastique du bas de mon jogging sur ma cheville ».

A vous de jouer ! Bon confinement.

Eugène, Coach de Vie.

La Réflexologie : C’est quoi ?

  • La Réflexologie est une méthode holistique, c’est à dire qu’elle s’intéresse à la personne dans sa globalité. Elle repose sur le principe que chaque organe, partie du corps est projeté sur des zones, appelées ZONES REFLEXES, situées au niveau des pieds, des mains et du visage.

Le réflexologue agit par des pressions manuelles qui vont déclencher une ANIMATION RÉFLEXE pour RELANCER, STIMULER, DÉTENDRE, RELAXER ET RÉGULER L’ÉQUILIBRE DE L’ORGANISME.

Les objectifs de la Réflexologie visent à réajuster, relancer, revitaliser le pouls fonctionnel de nos organes ou de nos glandes qui, souvent sont soumis au stress. Elle vise le développement personnel et le bien-être de la personne. C’est un soin de support dans le cadre de la prévention et/ou remise en forme.

  • La Relaxologie vise la Gestion du Stress au travers de protocoles de relaxation psychocorporelle et la prise en charge de la douleur.

Les soins relaxants apportent un RELÂCHEMENT DES STRUCTURES ANATOMIQUES (musculaire, tissulaire et articulaire) et permettront une meilleure vascularisation, une meilleure circulation sanguine et lymphatique.

==> Les techniques réflexes de relaxation et/ou de stimulation vont permettre :
  • un soulagement des tensions et amener le corps à un processus d’auto-régulation du potentiel vital organique.
  • d’améliorer la circulation sanguine et ainsi apporter plus d’oxygène aux cellules ainsi que les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre corps.
  • d’améliorer l’élimination de toxines (libérées durant la séance) par la lymphe, l’élimination de certains acides (ex: acide lactique) afin de faire baisser les crampes, douleurs et fatigue musculaire.
  • l’équilibre des fonctions physiologiques et organiques par les voies du système nerveux autonome. La libération d’endorphines (hormones du bien-être) par le toucher amène une sensation de détente et de bien-être physique et émotionnel.

Une seule séance peut-être suffisante pour ressentir un résultat de détente mais il est conseillé d’en réaliser plusieurs afin de voir s’installer une amélioration durable.

Que vous souhaitiez simplement en découvrir les bienfaits ou que vous cherchiez à résoudre des dysfonctionnements chroniques, la réflexologie vous donne énergie et vitalité.

La kinésiologie, pour quoi ?

Vous pouvez consulter votre Kinésiologue pour tout mal-être, douleurs physiques, hypersensibilité, stress, peurs, ou pour évoluer tout simplement…

Quelques exemples de motifs de consultation :   

 Vie quotidienne

  • Peurs inexpliquées
  • Angoisses
  • Indécision, timidité
  • Manque d’estime de soi
  • Je n’arrive pas à dormir
  • Allergies
  • Difficultés de communication
  • Problèmes et chocs affectifs

 Souffrances morales

  • Je vis une séparation, un deuil
  • Je déménage
  • J’ai subi un traumatisme
  • Je me sens incompris
  • Je n’ai envie de rien
  • Je ne le ou la supporte plus
  • Je n’avance pas
  • Je me sens perturbé
  • J’ai peur en avion
  • J’ai peur de conduire
  • J’ai peur de l’eau
  • Je suis coléreux
  • Je perds facilement mes moyens
  • Je ne sais pas défendre mes idées
  • Je ne sais pas dire non
  • Je ne m’entends pas avec mon nouveau patron
  • Je ressasse sans arrêt cette vieille histoire

Douleurs inexpliquées

  • J’ai mal au dos, au ventre, à l’épaule, au genou, …
  • J’ai des maux de tête
  • J’ai des démangeaisons
  • J’ai des palpitations

Objectifs à atteindre

  • Je veux avoir mon permis de conduire
  • Je veux conduire sereinement
  • J’ai besoin d’aide pour arrêter la cigarette / l’alcool / la drogue
  • Je veux perdre du poids
  • Je veux améliorer mes performances sportives
  • Je veux réussir mes examens

Pour vos enfants

  • Il dort mal
  • Il fait pipi au lit
  • Il a du mal à se concentrer en classe
  • Il est très nerveux
  • Il a du mal à parler
  • Il a des difficultés avec les autres
  • Il est maladroit
  • Difficultés scolaires

Présentation de la Kinésiologie par Quentin Monnin

♦ La kinésiologie est une approche éducative et non médicale du bien-être et de la santé, orientée vers la responsabilisation de soi.

♦ Elle utilise un ensemble de tests musculaires pour avoir accès à des informations au niveau du corps.

♦ Le secret de son efficacité réside dans le fait qu’elle est capable de détecter et de gérer des réponses de stress que la personne ne peut corriger elle-même, aussi bien au niveau physiologie que biomécanique, énergétique, postural, émotionnel, cognitif ou comportemental.

♦ Le test musculaire est utilisé comme système de « biofeedback » pour identifier ce qui met en péril notre équilibre, mais aussi pour déterminer la correction la plus appropriée que le corps demande pour être équilibré.

• Une vision holistique de la santé

La kinésiologie est un ensemble de techniques douces qui ont pour objectif de maintenir ou de rétablir l’équilibre global d’une personne à différents niveaux : physique, énergétique, émotionnel, mental…

Ainsi la Kinésiologie permet d’agir sur :

  • la santé : tensions musculaires, allergies, douleurs, sommeil, énurésie, dépendances…
  • les émotions : peurs, conflits, stress, dépression, complexes, burn-out…
  • l’apprentissage : concentration, mémoire, lecture, préparation aux examens…
  • le développement personnel : confiance en soi, libérer son potentiel

• Le corps, une intelligence cachée à l’œuvre

Notre corps est comme un « bio-computer » qui, tel un disque dur informatique, garde en mémoire l’ensemble des événements de notre vie. Ainsi nos peurs, nos douleurs et nos stress sont inscrits en nous, même lorsque notre mental les a oubliés. Parfois ce sont ces réactions passées qui conditionnent à notre insu nos comportements présents et nous enferment dans des schémas répétitifs.

En vertu du principe d’homéostasie et du fait que notre corps est orienté en permanence vers la survie, la kinésiologie ne cherche pas à traiter tel ou tel symptôme. Elle s’attache plutôt à libérer et à réhabiliter notre pouvoir inné d’autoguérison et notre capacité de choix.

• Le test musculaire : l’outil du kinésiologue

Grâce au test musculaire, le kinésiologue « interroge » le corps pour identifier des blocages, des contraintes mécaniques, des restrictions de mouvements, des stress émotionnels, etc., afin de les libérer.

En fonction de la présence ou non d’un stress ou d’un déséquilibre, le corps n’a pas la même tonicité. Et c’est cette relation (stress – tonus musculaire) qui est utilisée en Kinésiologie pour indiquer et  identifier des problèmes de différents ordres : émotionnel, musculaire, postural, hormonal, énergétique.

Ainsi le test musculaire permet d’interroger et d’instaurer un “dialogue” avec la mémoire du corps afin de rééquilibrer ce qui a besoin de l’être

Cependant, on ne peut réduire la kinésiologie à la seule utilisation du test musculaire, de même qu’il serait grotesque de réduire le champ du savoir médical à la simple prise de tension artérielle ou à la mesure de la température.

Si le test musculaire est l’instrument du kinésiologue pour mettre en évidence certains déséquilibres et trouver les corrections les plus pertinentes, la kinésiologie est bien plus que cela. Chaque courant a développé sa propre vision et ses propres moyens d’investigation et de correction. Ceux-ci résultent, la plupart du temps, de l’intégration couplée des connaissances venant de l’anatomie et de la physiologie occidentale avec l’énergétique chinoise.

Quentin Monnin, votre Kinésiologue professionnel, est certifié en :

  • en Adaptogénèse. (confère l’article en cours)
  • en Touch for Health (Santé par le Toucher)
  • en Concepts « 3 en 1 »
  • en Brain Gym

Comment maîtriser la colère ?

Attention à ne pas vous attaquer à la mauvaise cible !
Angry businessman
  • Voici trois erreurs à éviter  quand on est en colère:
    • #1: dévier de son objectif de satisfaction; 
    • #2: se révolter contre les problèmes de la vie (mieux vaut les régler plutôt que de s’en prendre aux choses);
    • #3: s’attaquer à la mauvaise cible (s’en prendre à un tiers à la place du vrai responsable). Le tiers à qui l’on s’en prend va ressentir un grand sentiment d’injustice. Cela va envenimer les relations …
  • Exprimer sa colère est bénéfique  dans le cadre de l’expression du ressenti. Imposer sa colère aux autres, génère du stress sur eux et sur soi-même. Utiliser la colère comme mode de communication génère de la contre-agressivité. Quand on a un caractère colérique on passe souvent pour quelqu’un de fort et on est parfois admiré alors qu’en réalité la colère est un signe de vulnérabilité et mène à l’autodestruction…
  • L’hypnose peut aider à la gestion de la colère par la prise de recul résultant de la sérénité et par des suggestions qui aident à  vider régulièrement notre « vase » intérieur pour éviter qu’une simple goutte la fasse déborder.
  • Atelier d’autohypnose pour maîtriser la colère: vendredi 20 mars 2020 de 19h à 21h ou samedi 21 mars de 9h à 11h. A l’Espace du Bien-Etre. Inscription (obligatoire) et renseignements: 07 89 84 21 12 ou info@moncoacheugene.fr

EFT: Ma vie, mon énergie !

Vous avez déjà entendu par de l’EFT (Emotional Freedom technique) mais vous ne l’avez jamais expérimenté. Vous avez déjà eu l’occasion de pratiquer l’EFT et vous avez envie de partager votre expérience. Vous avez juste envie de vous informer… Cette deuxième rencontre de la série “Du temps pour moi, ça me dit” est pour vous. Venez prendre un thé, discuter, échanger…

Date : samedi 29 février de 9h30 à 11h30.

Lieu: Espace du Bien-Etre, 2 rue Général Castelnau, 57100 Thionville

Participation: libre…

Inscription obligatoire: info@moncoacheugene.fr ou 0789842112

Mes insomnies ? De la vieille histoire

Dormir ? Est-ce un verbe que vous ne conjuguez plus à la première personne du présent de l’indicatif depuis longtemps ? Est-ce que vous vous réveillez parfois en pleine nuit et vous avez du mal à vous rendormir ? Vous avez du mal à vous séparer de “vos” insomnies ? Et si cet atelier était la clé pour résoudre votre “problème” ?
Vous avez le choix entre le vendredi 21 février de 19h à 21h ou et le samedi 22 février de 9h à 11h. Inscription (obligatoire) et renseignements: info@moncoacheugene.fr ou tél 0789842112
Participation: 20 € (10 € pour les personne ayant participé à un des ateliers d’Eugène en 2019).

Du temps pour moi, ça me dit ! Ma vie en pleine conscience.

Je vous propose un nouveau type de rencontre sur différents thèmes. J’ai appelé ces rencontres : “Du temps pour, moi ça me dit”. Parce que c’est vraiment du temps que chaque participant se réserve pour échanger sur un thème qui l’intéresse et pour aussi faire des nouvelles rencontres. Un samedi par mois, nous partagerons un moment de convivialité et nos expériences sur le sujet proposé. Il s’agit surtout d’un moment de partage, d’échanges en toute bienveillance.

Rendez-vous le 25 janvier pour la première réunion de 9h à 11: “Ma vie en pleine conscience“. La participation est libre (frais d’organisation).

Lieu: L’espace du bien-être. Animateur: Eugène.

Inscription obligatoire car le nombre de places est limité !

Atelier autohypnose – Maîtriser la colère

39279427 – angry woman

Une colère mal maîtrisée et excessive peut mettre à mal votre vie familiale, professionnelle et sociale. L’autohypnose peut vous aider à mieux comprendre et mieux canaliser votre colère pour aller de l’avant.
Comme tout le monde n’a pas les mêmes disponibilités, vous avez le choix entre le vendredi 13 décembre de 19h à 21h ou le samedi 14 décembre de 9h à 11h. Inscription obligatoire car le nombre de places est limité.
Inscription et renseignements: info@moncoacheugene.fr ou 07 89 84 21 12. Participation: 20€. Lieu: Espace du Bien-Etre, 2 rue Général de Castelnau, 57100 Thionville

Atelier autohypnose – Gestion du stress

Vendredi 8 novembre 2019 de 19h à 21h ou samedi 9 novembre 2019 de 9h à 11h

Le mot stress est entendu ici comme la réaction « non spécifique » de l’organisme face à une exigence d’adaptation. La détente musculaire et la respiration profonde qui caractérisent l’état d’autohypnose ont un effet bénéfique sur le stress. En pratiquant l’autohypnose, vous vous donnez le moyen de réduire le niveau de votre stress chaque fois que vous en ressentirez le besoin. Comme les ateliers précédents, celui-ci va également mêler notions théoriques et exercices pratiques. Il se terminera par une séance de groupe sur le thème de la gestion du stress.
Lieu: Espace du bien-être, 2 rue Général de Castelnau, 57100 Thionville. Prix: 20€ pour une première participation ; 10€ pour les ancien(ne)s participant(e)s

Renseignements et inscriptions: mail à  info@moncoaheugene.fr    ou coup de fil ou sms : +33 7 89 84 21 12. merci de préciser la date choisie, votre numéro de téléphone et votre adresse mail.

 Faites passer l’info. Merci.

Angoisses, peurs et phobies

L’angoisse est un malaise psychique et physique, un état de mal-être né du sentiment de l’imminence d’un danger. Elle se  caractérise par une crainte diffuse pouvant aller jusqu’à la panique, une crainte de malheur ou de mort imminente. La personne angoissée se sent « oppressée ». L’angoisse peut être liée à une cause non identifiée. Si elle est trop fréquente, elle est probablement le symptôme d’une pathologie plus profonde (anxiété généralisée ou névrose). Dans ce dernier cas, il est recommandé de consulter un spécialiste qui aidera à débusquer et à traiter la cause de cette angoisse. La personne angoissée se sent impuissante et démunie face à ce qui lui arrive.

La peur est une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d’un danger ou d’une menace. Sa finalité est de permettre au sujet de fuir ou de combattre en provoquant une mobilisation des ressources et une inhibition de la pensée. La peur est une alarme qui nous prépare à affronter  une situation dangereuse. A l’image d’une alarme de voiture ou de maison, elle ne doit pas être trop forte pour ne pas tourner à la panique et elle doit durer juste ce qu’il faut pour attirer notre attention et s’arrêter pour nous permettre d’agir. Une peur normale s’éteint vite et facilement.

La peur devient une phobie quand elle se déclenche trop souvent pour des seuils de dangerosité trop bas. La phobie est une peur irraisonnée, irrationnelle, déclenchée par une circonstance sans danger, est sans doute le symptôme psychopathologique le plus répandu ; c’est ce caractère de danger irréel qui distingue cliniquement la phobie de la peur.

Nos peurs persistent parce que nous leur obéissons par nos comportements et nos pensées qui nous poussent à voir l’élément qui déclenche notre peur partout. C’est comme si notre intelligence était complètement au service de notre peur. En effet, une personne phobique a tendance à ne plus ressentir de son corps qu’un vécu oppressant, à ne plus voir le monde que comme un lieu plein de danger et à ne plus pouvoir rien faire d’autre que surveiller son environnement pour pouvoir s’enfuir à la moindre alerte.

Comment s’en sortir ?

Comme je l’ai dit plus haut, quand les angoisses persistent et deviennent de plus en plus fréquentes au point d’empêcher la personne qui en souffre de mener à bien ses activités vitales, il convient de consulter un spécialiste car il s’agit peut-être d’un symptôme d’une pathologie psychiatrique grave. Dans le cas des angoisses passagères, liées à des situations difficiles comme certaines épreuves de la vie (séparation, deuil, perte d’un emploi etc…), l’hypnose peut être d’une grande aide. Certaines techniques de la PNL utilisées sous hypnose ont fait la preuve de leur efficacité dans le traitement des phobies et des peurs. L’autohypnose permet de se doter d’outils qui permettent de s’apaiser de façon à ne plus alimenter les peurs et autres phobies en ressassant les événements qui sont à leur origine.

L’atelier d’autohypnose du mois d’octobre traitera des angoisses, peurs et phobies. Il aura lieu le vendredi 18 octobre 2019 de 19h à 21h ou samedi le 20 octobre de 9h à 11h. Les inscriptions sont ouvertes. Inscriptions et renseignements: Info@moncoacheugene.fr ou 07 89 84 21 12

Vos ateliers d’autohypnose reprennent…

Voici le planning des ateliers d’autohypnose des 4 derniers mois de l’année 2019. Un nouveau thème sera traité en octobre: les angoisses, peurs et phobies. Pour vous inscrire, communiquez-moi la date de l’atelier choisi ainsi que votre nom et votre numéro de téléphone qui me servira à vous informer en cas de problème organisationnel. Le nombre de places étant limité, ne tardez pas à vous inscrire. A bientôt. Eugène.

Douleurs chroniques: avez-vous tout essayé ?

Plusieurs études médicales prouvent l’efficacité de l’hypnose dans l’accompagnement des patients souffrant de douleur chronique. L’hypnose permet de gérer l’intensité de la douleur chronique en agissant sur les sphères émotionnelle et affective. Au cours de cet atelier vous apprendrez à mobilisez vos ressources pour devenir actif dans la prise en charge de votre douleur. Cet atelier ne se substitue en aucun cas à un suivi par un médecin ou une institution spécialisée. Inscription obligatoire car le nombre de places est limité.
Dates: Vous avez le choix entre vendredi 28 juin 2019 de 19h à 21h ou samedi 29 juin 2019 de 9h à 11h.
Prix: 20€ payable par carte bancaire, espèces ou chèque.
Lieu: Espace du Bien-Etre, 2 rue général de Castelnau, 57100 Thionville
Inscription et renseignements: info@moncoacheugene.fr ou 07 89 84 21 12

16311395 – woman with headache

La sophrologie permet de :

… et plus encore !

C’est une pratique pour vous aider à (re)devenir acteur de votre vie.

Raisons pour pratiquer :

  • C’est facile et confortable
  • C’est un moment pour soi
  • C’est relaxant
  • C’est oser être soi-même
  • C’est un renforcement positif
  • C’est un regard différent

Atelier autohypnose: problèmes alimentaires

Notre corps, quand il fonctionne bien, est naturellement programmé pour provoquer chez nous des envies correspondant à nos besoins réels.

Aux personnes souffrant de compulsions alimentaires, l’hypnose peut apporter la paix intérieure qui rend superflu le recours à la nourriture comme moyen de compenser le stress ou les émotions négatives.

Aux personnes souffrant d’hyperphagie et de boulimie, l’hypnose peut redonner la capacité de ressentir la satiété et de percevoir ce qui fait du bien au corps, retrouver le vrai goût des aliments, le plaisir de manger, de savourer la nourriture.

Enfin, l’hypnose peut aider les personnes anorexiques à se reconnecter à leur corps, à réapprendre à l’écouter et à le ressentir.

Dans cet atelier, les participants apprendront ce qu’est l’hypnose et la façon de se mettre en hypnose sans l’aide d’un hypnopraticien  pour des problèmes alimentaires simples.

Dates: vous avez le choix entre le vendredi 17 mai 2019 de 19h à 21h et le samedi 18 mai 2019 de 9h à 11h. Lieu: Espace du Bien-Etre, 2 rue Général de Castelnau, 57100 Thionville. Participation: 20€ (10€ pour les personnes qui ont déjà participé à un de mes ateliers). Inscription: info@moncoacheugene.fr ou sms ou appel au 07 89 84 21 12.

Je me présente


Qu’est-ce que m’a poussée à devenir sophrologue ?

  1. le développement de soi, de moi-même
  2. la découverte étonnante des capacités et valeurs « en sommeil »
  3. partager mes découvertes avec d’autres
  4. à mon tour de les faires découvrir à tous ceux qui le désirent à travers des séances

Mon métier de bases est infirmière pédiatrique. Je travaille dans un foyer auprès des enfants (nourrisson-4ans) qui sont placés par le juge , en attente d’un retour en famille ou dans une famille d’accueil.

La congruence et l’authenticité sont, entre autres, des valeurs importantes, pour garantir aux enfants un environnement chaleureux, aimant, sécurisant et stable . En vivant moi-même ces valeurs au quotidien, je peux aider les enfants à s’ouvrir au monde qui les entoure et à apprendre à lui faire, ou refaire confiance. A prendre conscience de leur propre corps et leurs émotions et les aider à évacuer les frustrations, leur colère et le trop plein d’énergie. En vivant ces deux valeurs, je peux entraîner l’autre vers sa propre authenticité et sa propre cohérence, si moi-même agis avec Amour avec un grand A.

La congruence et l’authenticité sont des valeurs que chaque être humain a besoin pour grandir et déploier sa propre personnalité.

Pendant les séances de sophrologie, vous pouvez vivre ces deux valeurs,pour les transformer en forces , lesquelles vous accompagnent dans votre quotidien.

Séance Découverte


La sophrologie est tout d’abord un rendez-vous avec soi-même.

Avec la venu du printemps, nous avons envie de renouveau, de changement, ou tout simplement optimiser ce que nous avons déjà. La sophrologie peut être un moyen pour y arriver.

Venez découvrir ce qui se cache en vous pendant une séance de découverte le samedi 13 avril dans le centre bien-être de 14h-16h.

Inscription par mail : lucie.sophro57@gmail.com

ou par téléphone 07 83 30 05 18

ATELIERS – CONFERENCES – INITIATIONS – 2019 TRIM 2

contactez directement les professionnels

D’AVRIL A JUIN, une dizaine de rendez-vous avec les professionnels de l’Espace du Bien-Être : soin Allégorique, soins quantiques, initiation au pendule, 3 activités auto-hypnose pour libérer ses blocages, traiter son alimentation, ses douleurs chroniques; lutter contre la manipulation mentale, mieux comprendre son enfant, le portage du bébé, recourir à la Sophrologie Dynamique, etc, etc…

Atelier autohypnose – Nettoyage de Printemps

Cet atelier vous présente les techniques de base pour pratiquer l’hypnose sur soi-même. Le “grand nettoyage” est une métaphore qui permet de se libérer des pensées négatives, des croyances limitantes et de tout ce qui nous empêche d’aller de l’avant.
Pour vous permettre de choisir l’horaire qui vous convient le mieux, ce thème sera traité deux fois: le vendredi 12 avril 2019 de 19h à 21h et le samedi 20 avril de 9h à 11h. 
Tarif: 20€ à régler le jour de l’atelier choisi. Inscription par mail adressé à info@moncoacheugene.fr (ou par message sur ma page FB) en indiquant nom, prénom, téléphone, email et la date de l’atelier choisi. Le nombre de places est limité. Si vous avez des questions, contactez-moi. A bientôt.

Ateliers autohypnose 2ème trimestre 2019

Voici le planning des ateliers d’autohypnose du deuxième trimestre 2019. Ces ateliers sont fait d’explications théoriques et de pratiques pour apprendre aux participants les bases nécessaires à la pratique de l’hypnose sur soi et pour également expérimenter la force de l’imagination. Il y a un thème qui sera traité pour la première fois au mois de mai: les problèmes alimentaires. Malgré la diversité de ces problèmes il est possible d’obtenir des résultats par l’autohypnose. A bientôt.

Atelier autohypnose – Maîtriser la colère

Une colère mal maîtrisée et excessive met à mal votre vie familiale, professionnelle et sociale. La pratique de l’autohypnose vous aide à mieux comprendre et mieux canaliser votre colère pour aller de l’avant. Les personnes colériques réagissent souvent de façon disproportionnée suite à une situation contrariante. L’autohypnose permet de s’apaiser, d’éviter que notre “vase interne” ne déborde à la moindre contrariété. Il est normal de se sentir en colère et de réagir quand on se sent blessé, victime d’une malveillance ou d’une injustice. Comment faire en sorte que cette réaction soit proportionnée et ne fasse pas “monter la mayonnaise” en nous et chez notre interlocuteur? Renseignements et inscription: info@moncoacheugene.fr ou 07 89 84 21 12; Participation: 20€

Dates: vendredi 15 mars de 19h à 21h OU samedi 16 mars de 9h à 11h.

Vaincre l’insomnie

Il existe plusieurs formes d’insomnie : Insomnie intermittente : endormissement facile, mais un maintien difficile du sommeil;  Insomnie initiale : difficulté d’endormissement, mais sans trouble de maintien du sommeil.

En plus de la pratique de l’autohypnose (Ateliers du vendredi 8 février de 19h à 21h et samedi 16 février de 9h à 11h, à l’Espace du Bien-être) qui vous aidera entre autres à éviter de ressasser vos soucis, vous pouvez vaincre l’insomnie en observant quelques règles toutes simples :

  1. Se coucher lorsque l’envie de dormir apparaît;
  2. prendre un bain ou une douche tiède, jamais chaud(e);
  3. baisser la température de votre chambre, en gardant les pieds au chaud;
  4. manger léger : au souper, éviter les viandes rouges, les plats épicés, l’alcool, le café et le thé. Préférer les produits laitiers et les tisanes;
  5. ne pas rester au lit lorsqu’on est éveillé;
  6. se lever à heure fixe;
  7. proscrire les siestes durant la journée ;
  8. ne pas consommer d’alcool ni de drogues avant de s’endormir. S’ils aident à s’endormir, ils diminuent en revanche la qualité du sommeil;
  9. ne pas faire d’autres activités au lit, à part dormir ou avoir des relations sexuelles;
  10. ne regardez pas l’heure si vous vous réveillez en pleine nuit. Si vous le faites, votre cerveau va automatiquement compter le nombre d’heures qu’il vous reste à dormir, ce qui peut générer du stress et une anxiété du temps qui passe;

Mon Coach Eugène – 07 89 84 21 12

(Source : www.canal-vie.com)